EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Pays-Bas : fermeture définitive du plus grand gisement de gaz naturel d'Europe

Les forages provoquaient de nombreux tremblements de terre dans la région de Groningue, dans le nord du pays.
Les forages provoquaient de nombreux tremblements de terre dans la région de Groningue, dans le nord du pays. Tous droits réservés Associated Press
Tous droits réservés Associated Press
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Les forages provoquaient de nombreux tremblements de terre dans la région de Groningue, dans le nord du pays.

PUBLICITÉ

Les Pays-Bas ont officiellement et définitivement approuvé la fin du forage du plus grand gisement de gaz d'Europe, à Groningue. Une cérémonie symbolique a eu lieu vendredi "à l'endroit même" où le gisement a été découvert en 1959. Il était devenu l'un des principaux contributeurs à la prospérité du pays.

Mais au fil des années, il est apparu que les forages provoquaient de nombreux tremblements de terre dans la région : le problème s'est aggravé dans les années 2010. En 2012, Groningue a été frappée par un tremblement de terre de magnitude 3,6, le plus fort de l'histoire de la région.

En 2018, il a été définitivement décidé de fermer progressivement les pompes. Le forage s'est effectivement arrêté en octobre 2023, bien que plusieurs puits soient restés ouverts en cas de "conditions météorologiques hivernales difficiles" et "en raison de la situation internationale incertaine" causée par l'invasion russe à grande échelle en Ukraine.

Depuis 1986, environ 1 600 tremblements de terre de différentes ampleurs ont été enregistrés, causant d'importants dégâts matériels, et la question des indemnisations n'est pas encore totalement réglée. Il n'est pas non plus certain que l'arrêt des forages suffise à prévenir d'autres tremblements de terre, car les cavités vides restent sous terre.

De leur côté, les grandes compagnies pétrolières Shell et ExxonMobil, qui exploitent le gisement de Groningue, demandent aux autorités néerlandaises de les indemniser pour les vastes réserves de gaz non extraites.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment. Surfer à Rotterdam ? Geen probleem !

Pays-Bas : les condamnations tombent pour le meurtre du journaliste Peter R. de Vries

Pays-Bas : des candidats aux élections européennes s'expriment sur l'Ukraine