EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Au Danemark, des pierres tombales en argile pour lutter contre le réchauffement climatique

Le granit des sépultures, plus polluant parce que souvent importé d'Asie, n'est plus utilisé par un artisan danois qui a opté pour l'argile.
Le granit des sépultures, plus polluant parce que souvent importé d'Asie, n'est plus utilisé par un artisan danois qui a opté pour l'argile. Tous droits réservés Susan Walsh/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Susan Walsh/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Par euronews avec EBU
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Un entrepreneur danois a décidé de produire des pierres tombales en argile plutôt qu'en granit, moins émettrice de CO2.

PUBLICITÉ

Il existait déjà des cercueils écologiques, voici désormais des pierres tombales plus respectueuses de l'environnement.

Au Danemark, pour fabriquer des sépultures, un entrepreneur a décidé d'abandonner l'usage du granit, souvent importé d'Inde ou de Chine, un voyage qui génère beaucoup d'émissions de CO2.

Nikolaj Tymm-Andersen, tailleur de pierre, a donc décidé de remplacer le matériau par une ressource locale, l'argile, qui peut être cuite et durcie comme une tuile. Ces créations lui ont déjà valu plusieurs prix de design européens et sont utilisées dans certains cimetières danois.

Cependant, Nikolaj n'est pas entièrement satisfait : pour l'instant, il doit modeler de l'argile en Allemagne, produisant ainsi encore une quantité excessive de CO2 pour le transport.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : en Afrique du Sud, une violente tempête fait au moins 11 morts

Le printemps avant l'heure sur les plages italiennes

2023, l'année la plus chaude jamais enregistrée dans le monde