PUBLICITÉ

Judo : l'Italien Manuel Lombardo et la Croate Katarina Kristo impressionnés par le public d'Astana

Le podium des -73 kg au Kazakhstan Barysy Grand Slam, à Astana, samedi 11 mai 2024.
Le podium des -73 kg au Kazakhstan Barysy Grand Slam, à Astana, samedi 11 mai 2024. Tous droits réservés IJF/Kulumbegashvili Tamara
Tous droits réservés IJF/Kulumbegashvili Tamara
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La deuxième journée du Kazakhstan Barysy Grand Slam à Astana a été riche en émotions.

PUBLICITÉ

Deuxième journée du Kazakhstan Barysy Grand Slam à Astana ce samedi. Au programme avant le début des combats : spectacles mettant en avant la culture locale et discours du vice-Premier ministre kazakh Galymzhan Koishybayev.

“Le judo est considéré à juste titre comme l'un des arts martiaux les plus populaires et les plus spectaculaires, a-t-il déclaré. Ce sport s'est largement développé dans tout le pays. Aujourd'hui, plus de 150 000 personnes pratiquent le judo au Kazakhstan. Nous exprimons notre gratitude à la Fédération internationale de judo pour la confiance qu'elle accorde au Kazakhstan dans l'organisation de ce tournoi qualificatif pour les Jeux olympiques de Paris.”

Le directeur général de la FIJ, Vlad Marinescu, et le président de la Fédération kazakh de judo Kuanyshbek Yessekeyev se sont également exprimés.

En –63 kg, la jeune croate Katarina Kristo a remporté son premier Grand Slam en battant en finale la Slovaque multiple médaillée mondiale Andreja Leski.

Le ministre kazakh du Tourisme et des Sports, Yermek Marzhipayev, a distribué les médailles.

“Au Kazakhstan, la foule est si puissante, il y a tant d'enfants, tant de gens ! Vous pouvez sentir qu'ils aiment le judo et ils ne sont pas simplement assis là, ils vous encouragent même si vous n'êtes pas de leur pays, a déclaré Katarina Kristo. Ils vivent ce moment avec vous et j'aime vraiment combattre ici !”

Chez les hommes, en –73 kg, l’Italien Manuel Lombardo a pris Danil Lavrentev par surprise, le projetant avec sode-tsurikomi-goshi six secondes seulement après le début du combat, marquant waza-ari. Il décroche quatrième médaille d’or en Grand Slam.

Les médailles ont été remises par le vice-Premier ministre kazakh Galymzhan Koishybayev.

“C'est fou, j’ai l’impression d’être plus populaire au Kazakhstan qu'en Italie, s'est étonné Manuel Lombardo. Dans ma propre ville, même mes voisins ne me connaissent pas, donc c'est donc étrange, mais c'est un bon sentiment. J'aime le Kazakhstan, c'est très agréable de combattre ici et je suis très heureux que le public ait apprécié mon judo !”

En –70 kg, la jeune Portugaise Tais Pina n’a pas fait de complexe face à la médaillée mondiale croate Lara Cvjetko. Une projection avec ura-nage lui a permis de marquer ippon.

Le président de la Fédération kazakh de judo, Kuanyshbek Yessekeyev, a remis les médailles.

En –81 kg, c’est le judoka ouzbek Sharofiddin Boltaboev qui s’est imposé en finale face à l’Allemand Timo Cavelius, en lançant un ura-nage pour marquer waza-ari.

Les médailles ont été distribuées par le PDG de Samruk-Kazyna, Nurlan Zhakupov.

Le public a profité de superbes combats tout au long de cette deuxième journée du Kazakhstan Barysy Grand Slam à Astana. Suite et fin de la compétitions avec les poids lourds ce dimanche.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un début spectaculaire au Grand Chelem de Judo d'Astana

Grand Chelem de Judo de Douchanbé : la France et l'Italie en haut des podiums des poids lourds

Judo : le champion du monde suisse Nils Stump s'impose à Duchanbé