Ankara et Athènes veulent surmonter leurs différends

a
a Tous droits réservés Thanassis Stavrakis/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Thanassis Stavrakis/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le déplacement du Premier ministre grec à Ankara marque le réchauffement des relations entre les deux pays, et intervient moins de six mois après la visite du président turc à Athènes.

PUBLICITÉ

À son arrivée au palais présidentiel à Ankara, le Premier ministre grec est gentiment accueilli par Recep Tayyip Erdoğan.

Pourtant, entre les deux voisins, les sujets de discorde sont nombreux et anciens, en particulier concernant les questions territoriales et migratoires. Mais les deux dirigeants souhaitent malgré tout entretenir des relations de bon voisinage.

"Nous pensons que le renforcement de l'esprit de coopération entre la Turquie et la Grèce sera bénéfique pour l'ensemble de notre région. Nous venons d'avoir un entretien très efficace, sincère et constructif avec le Premier Ministre", a déclaré le président turc.

"Les deux voisins peuvent établir cette approche de compréhension mutuelle, non plus comme une exception, mais comme une normalité productive qui n'est pas annulée par les différences bien connues que nous avons", a déclaré Kyriakos Mitsotakis, le Premier ministre grec.

Recep Tayyip Erdoğan et Kyriakos Mitsotakis devraient se croiser à nouveau lors du sommet de l’OTAN, prévu en juillet à Washington.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Turquie, des élections municipales aux enjeux nationaux

Turquie : au moins vingt-deux migrants sont morts après le naufrage de leur embarcation

Les Turcs accueillent en héros leur premier astronaute