EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Élections Européennes : sur l'île de Milos en Grèce on s'apprête à voter sans grande passion

Une vue de l'ïle de Milos en Grèce.
Une vue de l'ïle de Milos en Grèce. Tous droits réservés euronews
Tous droits réservés euronews
Par Jean-Philippe Liabot
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les habitants de cette île des cyclades comme beaucoup d'autres insulaires en Grèce, aimeraient que l'UE ne les oublie pas.

PUBLICITÉ

Les élections européennes approchent à grands pas et 9 millions de grecs se préparent à voter.

Parmi eux, les insulaires, qui représentent une part importante de la population.

Sur l'île de Milos, dans l'archipel des Cyclades, les habitants disent que peu de gens s'intéressent vraiment à l'élection car ils ne réalisent pas son importance dans leur vie quotidienne.

Ici, nous nous sentons isolés, comme des citoyens de seconde zone

Les électeurs qui se sentent encore concernés sont déçus et affirment que l'UE doit et peut faire beaucoup plus pour aider les insulaires, un "monde à part" dans la population grecque, qui a besoin d'attention.

Spiros Loukakis, propriétaire d'un bar sur l'¨île de Milos
Spiros Loukakis, propriétaire d'un bar sur l'¨île de Miloseuronews

Selon Spiros Loukakis, propriétaire d'un bar, « les gens ne s'intéressent pas vraiment aux élections européennes parce qu'ils n'en ont pas réalisé l'importance. Ils ne comprennent pas que la plupart des décisions sont prises par l'Union européenne et s'appliquent à tous les États membres. Ils ne pensent donc pas qu'il soit très important de participer ou de s'impliquer réellement."

Vasilis Papaikinos Un restaurateur sur l'île de Milos
Vasilis Papaikinos Un restaurateur sur l'île de MilosEuronews

"L'Union européenne peut faire beaucoup de choses pour les insulaires et elle doit les faire. Quand je dis « doit les faire », je ne veux pas dire que c'est obligatoire. Mais ici, nous nous sentons isolés, nous nous sentons en quelque sorte des citoyens de seconde zone. En ce qui concerne par exemple les taxes ou les transports et leur coût, ainsi que le coût de la plupart des produits." déclare Vasilis Papaikinos, un restaurateur de l'île.

Frantzeskos Mavrogiannis, pêcheur sur l'ïle de Milos
Frantzeskos Mavrogiannis, pêcheur sur l'ïle de MilosEuronews

De leur côté, les pêcheurs s'inquiètent pour les stocks de poissons, qui constituent leur gagne-pain, et demandent à l'UE de prendre des mesures.

« Il y a un problème avec les stocks de pêche. Mais ils ne prennent aucune mesure et ne font aucun contrôle pour résoudre ce problème. » se désole Frantzeskos Mavrogiannis, pêcheur.

Les agriculteurs, quant à eux, exigent des mesures et des politiques européennes qui leur permettraient de vivre décemment du fruit de leur travail.

Katerina Xidou, ( à gauche) agricultrice sur l'île de Milos en Grèce
Katerina Xidou, ( à gauche) agricultrice sur l'île de Milos en Grèceeuronews

Selon Katerina Xidou, Agricultrice "Autrefois, nous faisions des bénéfices si nous travaillions dur. Nous avions aussi des employés, nous étions bons en théorie et nous faisions des bénéfices. Mais aujourd'hui, nous réduisons notre production, nous avons aussi des insectes qui détruisent les récoltes partout où il y en a."

Ils pensent que l'Europe les a oubliés

Espoir et désespoir. C'est ce que ressentent les insulaires grecs avant les élections européennes.

D'un côté, ils espèrent que l'UE les aidera à surmonter leurs problèmes, comme les coûts élevés et les difficultés de la vie sur une île. Et d'autre part, ils pensent que l'Europe les a oubliés. Beaucoup disent qu'ils se sentent "comme des citoyens de seconde zone."

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le vote par correspondance possible en Grèce pour les élections européennes

Grèce : La flambée des prix des produits alimentaires est la principale priorité des électeurs

En Grèce, les agriculteurs réclament un ajustement immédiat de la Politique Agricole Commune.