EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Un navire de commerce de nouveau visé par des missiles tirés par les rebelles houthis en mer Rouge

Le vieux porte-avions américain USS Dwight D. Eisenhower en mer Rouge, le 12 juin 2024.
Le vieux porte-avions américain USS Dwight D. Eisenhower en mer Rouge, le 12 juin 2024. Tous droits réservés Bernat Armangue/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Bernat Armangue/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Par euronews avec AP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le navire visé n'aurait pas été endommagé mais cette nouvelle, attaque revendiquée par les rebelles houthis, indique que ces derniers disposent toujours d'équipements sophistiqués en dépit des représailles américaines et britanniques.

PUBLICITÉ

Nouvelle attaque aérienne des rebelles houthis pro-Iran en mer Rouge. Vendredi, un navire a été la cible de tirs répétés. Cinq missiles ont atterri près du navire alors qu'il naviguait au large de la ville portuaire de Hodeida au Yémen, a indiqué le centre des opérations commerciales maritimes du Royaume-Uni de l'armée britannique.

Les missiles ont atterri près du navire, mais n'ont causé aucun dommage, a ajouté l'UKTMO.

Depuis le début de la guerre à Gaza, les rebelles houthis ont ciblé plus de 60 navires en tirant des missiles et des drones au cours de leur campagne qui a tué au total quatre marins.

Un navire a été saisi et deux autres ont été coulés depuis novembre.

Face à ces agressions, Américains et anglais ont mené des des frappes de représailles depuis janvier, tuant au moins 16 personnes et en blessant 42 autres, selon les rebelles.

Les Houthis affirment que leurs attaques ciblent des navires liés à Israël, aux États-Unis ou au Royaume-Uni mais bon nombre des navires attaqués n’ont que peu ou pas de lien avec la guerre entre Israël et le Hamas – y compris certains à destination de l’Iran.

Samedi matin, le commandement central de l'armée américaine a déclaré avoir détruit sept drones houthis et un "véhicule de station de contrôle au sol" dans les zones contrôlées par les Houthis au Yémen. Les Houthis ont signalé vendredi des frappes aériennes autour de l'aéroport de Hodeida, soupçonné depuis longtemps d'être utilisé comme site de lancement des rebelles.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les rebelles Houthis tirent de nouveaux missiles balistiques en mer Rouge, un pétrolier endommagé

Le commandant de l'opération Aspides appelle au renforcement des forces en mer Rouge

Mer Rouge : les rebelles houthis ont tiré sur un navire de commerce israélien