EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Facebook, champion de l'optimisation fiscale au Royaume-Uni ?

Facebook, champion de l'optimisation fiscale au Royaume-Uni ?
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

4327 livres sterling, soit un peu plus de 5.800 euros. Selon The Guardian, c’est le montant étonnement faible de l’impôt sur les sociétés payé au

PUBLICITÉ

4327 livres sterling, soit un peu plus de 5.800 euros. Selon The Guardian, c’est le montant étonnement faible de l’impôt sur les sociétés payé au Royaume-Uni par le géant Facebook lors de la dernière année fiscale. Le journal britannique révèle en parallèle un autre montant bien plus élevé : 47 millions d’euros. Sauf qu’il s’agit cette fois de bonus que la société américaine a versés à ses salariés londoniens.

Facebook, qui se dit en conformité avec la législation fiscale britannique, pourrait se retrouver dans collimateur du plan de l’OCDE, qui vise à lutter contre l’optimisation fiscale des multinationales. Une pratique qui ferait perdre chaque année des milliards d’euros aux États. Ce plan a été approuvé en fin de semaine à Lima par les ministres des Finances du G20.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Elections : le gouvernement français fait marche arrière sur la réforme de l'assurance chômage

En Allemagne, le climat économique se dégrade en juin, pas de miracle avec l'Euro 2024

Prix de la bière en Europe : combien les supporters paieront-ils pendant l'Euro 2024 ?