EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Uber débauche l'ex-numéro 2 de la Commission européenne

Uber débauche l'ex-numéro 2 de la Commission européenne
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP, Reuters
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le service américain controversé se dote d'un Comité de conseil en politique publique. Outre Neelie Kroes, il a recruté de nombreuses personnalités politiques et économiques.

PUBLICITÉ

Le très controversé Uber s’entoure de conseillers en politique publique. Parmi eux : Neelie Kroes, ex-vice-présidente de la Commission européennes où elle a été en charge de la concurrence et des nouvelles technologies.

Le service américain de réservation de voitures avec chauffeurs a également débauché l’ancien secrétaire américain aux Transports, Ray Lahood, mais aussi un ex-premier ministre péruvien, une princesse saoudienne et l’ex-président de l’Autorité de la concurrence australienne.

Leur mission : aider Uber à surmonter les réticences nationales à son modèle de développement. Non cotée, la start-up à l’ascension fulgurante est valorisée à plus de 60 milliards de dollars. Son implantation déchaîne souvent la colère des taxis traditionnels qui l’accusent de concurrence déloyale. Le service a d’ailleurs été interdit dans plusieurs pays.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Huawei visé par les Etats-Unis, Pékin en colère

Suivez en direct le Grand Prix d'Horlogerie de Genève 2017

Les Etats-Unis assomment Bombardier de droits de douane