PUBLICITÉ

Ecosse et Irlande du Nord : des économies vulnérables au Brexit

Ecosse et Irlande du Nord : des économies vulnérables au Brexit
Tous droits réservés 
Par Oleksandra Vakulina
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Royaume-Uni quitte l’Union européenne : c’est l’information qui a réveillé l’Europe et le monde entier vendredi au lendemain du référendum sur le Brexit.

PUBLICITÉ

Le Royaume-Uni quitte l’Union européenne : c’est l’information qui a réveillé l’Europe et le monde entier vendredi au lendemain du référendum sur le Brexit.

La sortie de l’Union européenne l’a emporté avec une marge substantielle. Géographiquement, seules quelques régions ont voté pour le maintien : Londres, l’Ecosse et l’Irlande du Nord.

L’Ecosse a soutenu le maintien à 62%, l’Irlande du Nord à près de 56%. Ces régions sont-elles assez solides pour supporter les répercussions économiques d’un Brexit auquel elles se sont opposées ?

Nous nous y intéressons dans cette édition, en revenant sur les prévisions économiques antérieures au scrutin pour l’Ecosse et l’Irlande du Nord, prévisions qui déjà, étaient peu réjouissantes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le marché immobilier de Dubaï devrait confirmer son expansion en 2023

Le secteur immobilier de Dubaï en plein essor

Salon Arabian Travel Market 2022 : le secteur touristique repart de plus belle