Canada : Justin Trudeau prend la défense du libre-échange

Canada : Justin Trudeau prend la défense du libre-échange
Par Anne Glémarec
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Face au protectionnisme de Donald Trump, le premier ministre canadien défend l'Aléna et se dit prêt à nouer des accords commerciaux bilatéraux en Asie.

PUBLICITÉ

Justin Trudeau s‘érige en défenseur du libre-échange. Le premier ministre canadien a réuni son gouvernement en séminaire à Calgary pour peaufiner sa stratégie face au protectionnisme de Donald Trump. Il a rappelé l’importance de l’accord de libre échange nord-américain entre le Canada, le Mexique et les Etats-Unis – l’Aléna, que Washington veut renégocier.

Discussing Canada-US relations this morning with blackstone</a>’s Steve Schwarzman – our thanks for the meeting. <a href="https://t.co/JVHnSye2it">pic.twitter.com/JVHnSye2it</a></p>&mdash; Justin Trudeau (JustinTrudeau) 23 janvier 2017

Des millions d’emplois de la classe moyenne dépendent, de chaque côté de la frontière, de l‘étroite relation commerciale que nous avons avec les Etats-Unis, et c’est ce qui a vraiment été au coeur de toutes nos discussions,“ a martelé Justin Trudeau lors d’une conférence de presse.

Accords bilatéraux en Asie

Réagissant au retrait américain du Traité de libre-échange transpacifique, Justin Trudeau a dit vouloir négocier d’autres accords bilatéraux. “Nous savons qu’augmenter notre engagement auprès des économies émergentes d’Asie est un moyen important d’assurer de bons emplois et la prospérité au Canada, et c’est ce que nous continuerons à faire.

What makes Canada an ideal investment destination? Here are just a few reasons: #WEF17pic.twitter.com/91rvFKkoxy

— Canada Trade (@CanadaTrade) 19 janvier 2017

Le commerce extérieur est le moteur de l‘économie canadienne. 78% des exportations du pays sont à destination des Etats-Unis.

Le nouveau président américain recevra son homologue Mexicain le 31 janvier à la Maison Blanche. Justin Trudeau n’y a pas encore été invité.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Etats-Unis : Trump relance deux projets d'oléoducs

Quel avenir pour le TPP après le retrait des Etats-Unis ?

Donald Trump retire les Etats-Unis du traité de libre-échange transpacifique