Uber victime d'un piratage massif

Uber victime d'un piratage massif
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La réputation de la société américaine Uber a de nouveau été écornée après la révélation d'un piratage massif, qui a impacté 57 millions de clients ou chauffeurs, dont les informations ont été dérobées.

PUBLICITÉ

La réputation de la société américaine Uber a de nouveau été écornée après la révélation d’un piratage massif, qui a impacté 57 millions de clients ou chauffeurs, dont les informations ont été dérobées. L’affaire est embarrassante pour le PDG d’Uber, Dara Khosrowshahi, en poste depuis l’été dernier. Sur son blog, ce dernier dit s’engager à “tirer les leçons des erreurs du passé”.

La société américaine a attendu un an avant de révéler ce piratage. Des noms, adresses électroniques, numéros de téléphones de clients ont été dérobés. En revanche, les historiques de trajets, numéros de cartes bancaires ou dates de naissance n’ont pas été piratés, assure Uber.

Mais le mal est fait pour la société américaine de VTC qui n’a cessé de multiplier les déboires cette année : entre poursuites judiciaires, pertes financières ou encore des accusations de harcèlement sexuel au sein de l’entreprise.

2017, l’annus horribilis d’Uber, en 5 épisodesericbeziat</a><a href="https://t.co/tZelkIlgOR">https://t.co/tZelkIlgOR</a></p>— Le Monde Eco/Ent (LeMondeEcoEnt) 22 novembre 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Uber sera soumis à la loi des transports de chaque pays de l'UE

L'Europe et la Chine à la recherche de nouvelles routes commerciales

L'Allemagne enregistre une baisse de la croissance économique au dernier trimestre 2023