EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Nigel Farage : "Le Brexit, un vote sur l'indépendance politique"

Nigel Farage : "Le Brexit, un vote sur l'indépendance politique"
Tous droits réservés 
Par Vincent Ménard
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'ancien leader du UKIP a déclaré à Euronews que le Brexit ne s'était pas décidé sur des prévisions économiques, mais pour des questions politiques.

PUBLICITÉ

Nigel Farage, l'un des fers de lance du camp pro-Brexit, était l'invité ce mardi soir de la nouvelle émission d'Euronews, Raw Politics.

L'ancien leader du UKIP a répété tout le bien qu'il pensait de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Et il a balayé d'un revers de main l'hypothèse des économistes, selon qui le Brexit aura des répercussions catastrophiques pour l'économie britannique.

La présentatrice de Raw Politics, Tesa Arcilla, lui a demandé s'il était prêt à s'excuser publiquement s'il s'avérait que les faits lui donnaient tort.

Nigel Farage, ancien leader du UKIP : "Pouvons-nous s'il vous plaît, s'il vous plaît, reconnaître que le vote du Brexit ne s'est pas fait sur les prévisions économiques. Il ne s'agissait pas de choisir entre quelqu'un disant que nous nous porterions mieux et quelqu'un disant que ce serait pire. Le vote du Brexit, c'était un vote sur l'indépendance politique. Pour que nos lois ne soient pas faites par ces institutions, pour que leur Cour de justice au Luxembourg ne prévale plus sur notre propre Cour suprême, pour que nous contrôlions nos frontières, pour que nous pêchions notre poisson. Le Brexit, c'est l'indépendance. Et franchement, ils peuvent nous faire peur autant qu'ils veulent, ils ne font que crier au loup."

Ce mardi encore, de vives discussions ont eu lieu au sujet du Brexit sein du Parlement britannique, obligeant la Première ministre Theresa May à monter au créneau.

Le divorce entre Londres et Bruxelles doit avoir lieu, officiellement, le 29 mars 2019.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Brexit : Nigel Farage lance sa campagne eurosceptique pour les européennes

Elections : le gouvernement français fait marche arrière sur la réforme de l'assurance chômage

En Allemagne, le climat économique se dégrade en juin, pas de miracle avec l'Euro 2024