EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

L'industrie automobile britannique broie du noir

L'industrie automobile britannique broie du noir
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les chiffres de 2018 confirment la chute des ventes de voitures neuves en Grande-Bretagne. L'industrie souffre de l'effondrement des demandes pour les moteurs diesel et s'inquiète à la perspective d'un Brexit sans accord.

PUBLICITÉ

L'industrie automobile britannique enregistre en 2018 son ralentissement le plus important depuis la crise financière de 2008.

Selon les derniers chiffres de l'organisme regroupant les constructeurs automobiles britanniques (SMMT), avec un recul de 30 % des ventes par rapport à 2017 l'effondrement des ventes de voitures diesel entraîne l'ensemble du secteur vers le bas.

Au total en 2018, les ventes de voitures neuves britanniques se sont effondrées de 6,8 % par rapport à 2017.

Le recul est six fois plus important que la moyenne des ventes de voitures neuves en Allemagne, France, Italie et Espagne, les quatre autres plus gros marchés du secteur automobile européen.

Le risque d'un Brexit sans accord semble moins de moins en moins improbable et les constructeurs britanniques s'inquiètent des possibles répercussions d'éventuelles nouvelles taxes sur les importations de pièces détachées.

La perspective d'une hausse des tarifs post-brexit pourrait a contrario engendrer une hausse des ventes au premier trimestre 2019.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le boom de l'IA fait de Nvidia la première capitalisation boursière mondiale

Pékin critique l'augmentation des droits de douane pour ses véhicules électriques

Arrêt des livraisons de gaz : le géant allemand Uniper pourra réclamer des milliards à Gazprom