Facebook s'appelle désormais Meta, mais vous continuerez d'aller sur Facebook

Facebook
Facebook Tous droits réservés KIRILL KUDRYAVTSEV/AFP or licensors
Par Euronews avec AP, AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En plein Facebook papers, Mark Zuckerberg a annoncé que l'entreprise californienne allait changer de nom pour devenir Meta. Les différents réseaux sociaux qui composent le groupe (Facebook, Instagram, Whatsapp...) ne devraient pas changer d'identité.

PUBLICITÉ

Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, a annoncé jeudi que la maison mère allait désormais s'appeler Meta, pour mieux représenter toutes ses activités mais le nom des différents réseaux restera inchangé.

Ce changement de nom intervient alors que Facebook est sous le feu des critiques depuis plusieurs semaines, un ensemble de documents ayant fait l'objet d'une fuite. Dévoilés pour la première fois par Frances Haugen, ancienne employée de Facebook devenue lanceuse d'alerte, les Facebook papers ont révélé comment Facebook a ignoré ou minimisé les avertissements internes concernant les conséquences négatives et souvent néfastes que ses algorithmes ont créées ou amplifiées dans le monde entier.

Qu'est-ce que le métavers, concept d'où provient désormais le nom du géant des réseaux sociaux ? Mark Zuckerberg l'a décrit comme un "environnement virtuel" dans lequel on peut entrer - au lieu de le regarder sur un écran. Il s'agit essentiellement d'un monde de communautés virtuelles infinies et interconnectées où les gens peuvent se rencontrer, travailler et jouer, en utilisant des casques de réalité virtuelle, des lunettes de réalité augmentée, des applications pour smartphones ou d'autres dispositifs.

M. Zuckerberg a déclaré qu'il s'attendait à ce que le métavers atteigne un milliard de personnes au cours de la prochaine décennie. Ce sera un lieu où les gens pourront interagir, travailler et créer des produits et du contenu.

L'application Facebook, ainsi qu'Instagram, WhatsApp et Messenger, sont là pour rester ; la structure de l'entreprise ne changera pas non plus. Mais le 1er décembre, ses actions commenceront à être négociées sous un nouveau symbole boursier, "MVRS".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Renault Scenic E-Tech élue "Voiture de l'année" 2024

Qu'est-ce qui a rapporté le plus au cours de la dernière décennie ? : le bitcoin ou une maison à Londres ?

Toyota rappelle 280 000 véhicules aux États-Unis. Qu'en est-il en Europe ?