EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Inflation : un vendredi de mobilisations sociales dans plusieurs villes européennes

Des syndicalistes lors d'une manifestation à Bruxelles, vendredi 16 décembre 2022.
Des syndicalistes lors d'une manifestation à Bruxelles, vendredi 16 décembre 2022. Tous droits réservés Photo : Geert Vanden Wijngaert (Copyright 2022 The AP. All rights reserved)
Tous droits réservés Photo : Geert Vanden Wijngaert (Copyright 2022 The AP. All rights reserved)
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des mouvements sociaux ont eu lieu ce vendredi dans plusieurs villes européennes comme Rome, Milan, Turin, Bruxelles ou encore Londres pour protester contre l'inflation et exiger notamment des hausses de salaires, une revalorisation des retraites et plus de moyens pour la santé.

PUBLICITÉ

Des mouvements sociaux ont eu lieu ce vendredi dans plusieurs villes européennes comme Rome, Milan, Turin, Bruxelles ou encore Londres pour protester contre l'inflation et exiger notamment des hausses de salaires, une revalorisation des retraites et plus de moyens pour la santé.

BELGIQUE

À Bruxelles, plus de 15 000 personnes ont bravé le froid pour protester contre les prix élevés de l'énergie et exiger de meilleurs salaires pour faire face l'inflation.

Les syndicats demandent notamment un plafonnement des prix.de l'énergie.

ITALIE

En Italie, ce vendredi marquait la fin d'une semaine de grèves générales régionales pour protester contre le plan budgétaire 2023 du gouvernement de la première ministre d'extrême droite Giorgia Meloni.

Parmi les revendications des syndicats qui ont manifesté dans plusieurs villes comme Milan, Naples, Rome, Turin ou Florence : augmentation des salaires, revalorisation des retraites, plus de moyens pour l'éducation et la santé.

ROYAUME-UNI

Quelque 40 000 cheminots britanniques, salariés de Network Rail (le gestionnaire public du réseau ferré) mais également de 14 compagnies de train privées, étaient en grève ce vendredi et ils le seront encore ce samedi pour réclamer de meilleurs salaires.

Eurostar a par ailleurs annoncé ce vendredi que les trains Eurostar ne pourront pas circuler côté anglais le 26 décembre prochain en raison d'un mouvement de grève des salariés de Network Rail, prévu du 24 décembre au soir au 27 décembre au matin à l'appel du syndicat RMT.

L'Eurostar relie Londres à Paris et Bruxelles via le Tunnel sous la Manche.

Dans un contexte d'inflation qui frôle 11% dans le pays et rogne le pouvoir d'achat des Britanniques, les mouvements de grève se multiplient dans une multitude de secteurs, notamment dans les chemins de fer et le secteur de la santé.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Qu'est-ce que l'inflation sous-jacente et que révèle-t-elle de l'état de l'économie européenne ?

Prix de la bière en Europe : combien les supporters paieront-ils pendant l'Euro 2024 ?

Les Etats de l'UE jouent des coudes pour attirer les constructeurs chinois de véhicules électriques