PUBLICITÉ

Un legs hors normes au musée de Bâle

Un legs hors normes au musée de Bâle
Tous droits réservés 
Par Anne-Lise Fantino
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des toiles de maîtres qui pourraient bien attirer de nombreux visiteurs.

PUBLICITÉ

C'est un don qui pourrait bien faire pâlir d'envie de nombreux autres lieux d'exposition.

Le musée des Beaux-Arts de Bâle, en Suisse, vient de recevoir un legs d'une valeur peu commune : des œuvres de Picasso, Giacometti, Klee, Léger ou encore Dubuffet.

Les époux Probst-Lauber, sans héritiers, ont laissé leur collection à une fondation de leur ville d'origine, qui a voulu éviter sa dispersion.

"Le musée doit sa renommée à l'importance des dons qu'il a reçus", souligne Josef Helfenstein, directeur du musée des Beaux-Arts de Bâle. "Celui-ci a été une énorme surprise. Nous ne savions même pas que cette collection existait".

"Si nous avions vendu cette collection, ces tableaux seraient partis aux enchères dans le monde entier", estime Lukas Faesch, président de la Fondation Christoph Merian. "On voulait éviter que la collection soit dispersée".

Ces œuvres font désormais partie de la collection permanente du musée des Beaux-Arts de Bâle. L'an prochain, sept tableaux seront présentés au public.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

District culturel de Saadiyat : l'un des plus grands centres culturels prêt pour 2025

Art Paris 2024 : La diversité de la scène artistique française et ses jeunes talents à l'honneur

Andrey Gugnin remporte le premier prix de 150 000 € au concours international Classic Piano 2024