EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Haute couture sans fourrure et soupçon de magie à Paris

Haute couture sans fourrure et soupçon de magie à Paris
Tous droits réservés 
Par Guillaume Petit
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le créateur français Jean Paul Gaultier a dévoilé sa première collection sans fourrure, comme il l'avait annoncé en novembre dernier. Un geste qui avait été salué par les associations de défense des animaux.

PUBLICITÉ

Le "glamour"... A l'origine, ce mot signifie d'abord "jeter un sort". De la magie, beaucoup en useraient s'ils pouvaient. Les créateurs Viktor et Rolf l'ont fait, à leur manière, avec cette collection automne/hiver, présentée lors de la semaine de la Haute Couture, à Paris.

Le duo de stylistes néerlandais a collaboré avec leur compatriote Claudy Jongstra, qui utilise des tissus faits à partir de laine de mouton qu'elle élève. Elle les teint ensuite avec des ingrédients naturels de son jardin.

Esthétisme chinois

On rallume la lumière et on change de région du monde avec le créateur libanais Elie Saab, qui nous plonge dans l'esthétisme chinois, avec cette collection automne/hiver, plutôt légère...

Certains costumes traditionnels sont transformés et adaptés, dans un style plus échancré. Soies précieuses, broderies en forme d'estampe... Le styliste crée du volume avec du tissu connu pour sa finesse.

Couture sans fourrure

Chez Jean-Paul Gaultier en revanche, couture ne rime plus avec fourrure. Le créateur français a dévoilé sa première collection sans fourrure, comme il l'avait annoncé en novembre dernier. Un geste qui avait été salué par les associations de défense des animaux.

Pourtant, parfois, ça y ressemble... Jean-Paul Gaultier crée l’illusion et joue en réalité sur des plumes, des strass et des imprimés animaliers sur de la soie ou du satin.

Même sans fourrure, le Français prouve qu'il a toujours son génie sauvage dans la peau.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

« Tout ce qui concerne Classic Violin Olympus est unique ! » : Entretien avec Pavel Vernikov

L'exposition de la Saatchi Gallery explore le visage changeant de la photographie de mode

District culturel de Saadiyat : l'un des plus grands centres culturels prêt pour 2025