EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

A la Fondation Prada, la fascinante collection des Habsbourg

A la Fondation Prada, la  fascinante collection des Habsbourg
Tous droits réservés 
Par Maxime Biosse Duplan
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le réalisateur Wes Anderson et son épouse Juman Malouf ont réuni une grande partie de ce qui fut l'une des collections d'art et de sciences naturelles les plus hétéroclites de l'histoire, la collection de la famille de Habsburg.

PUBLICITÉ

"Momie de musaraigne dans un cerceuil et autres trésors". Son titre résume bien l'exposition qui vient d'ouvrir à la Fondation Prada à Milan. Le réalisateur Wes Anderson et son épouse Juman Malouf ont réuni une grande partie de ce qui fut l'une des collections d'art et de sciences naturelles les plus hétéroclites de l'histoire, la collection de la famille de Habsburg.

Mario Mainetti, de la Fondation Prada : "Il y a de grandes oeuvres de Rubens, Veronese, le Titien, des météorites, de l'art égyptien. [...] Je dirais que c'est la première exposition dans laquelle la collection des Princes de Habsbourg est à nouveau réunie depuis la séparation entre sciences naturelles et histoire de l'art".

C'est l'archiduc d'Autriche Ferdinand II, collectionneur obsessionnel, qui est à l'origine de cette collection unique. Il fit de son palais au XVIe siècle l'un des tous premiers musées d'art.

Jasper Sharp, du Musée d'Histoire de l'Art de Vienne : "Ils ont puisé dans cette folie et cette pathologie qu'avaient les Habsbourg lorsqu'ils collectionnaient ces objets, qu'ils ont rassemblés. Je ne connais pas beaucoup d’expositions qui ressemblent de près ou de loin à cette manière de faire."

Passionnante par le spectre artisanal et artistique qu'elle couvre, étonnante par la richesse et la juxtaposition des objets proposés, cette exposition est à voir à Milan jusqu'au 13 janvier. 

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

« Tout ce qui concerne Classic Violin Olympus est unique ! » : Entretien avec Pavel Vernikov

L'exposition de la Saatchi Gallery explore le visage changeant de la photographie de mode

District culturel de Saadiyat : l'un des plus grands centres culturels prêt pour 2025