EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Une exposition sur les lieux même du génocide de Srebrenica

Une exposition sur les lieux même du génocide de Srebrenica
Tous droits réservés 
Par Frédéric Ponsard
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'artiste bosniaque Safet Zec, l'un des peintre les plus connus du pays, expose ses toiles monumentales sur les lieux même où eurent lieux les massacres du génocide en juillet 1995.

PUBLICITÉ

C'est une exposition peu commune qui vient d'être inaugurée ce mardi dans la ville bosniaque de Srebrenica, pour le 25ème anniversaire du génocide qui a frappé la ville en 1995.

C'est le peintre, Safet Zec, l'un des artistes contemporains les pus connus du pays, qui expose ses toiles géantes sur l'un des bâtiments où de nombreuses victimes sont passées...

"C'est un événement étrange et unique et une occasion rare, peut-être même la première fois dans l'histoire, que des oeuvres d'art consacrées à une grande tragédie soient exposées sur le lieu du crime (de guerre) qu'elles commémorent. Je suis rempli d'anxiété, je m'interroge sur le sens de mon travail."
Safet Zec

C'est le seul épisode du conflit fratricide de Bosnie à être défini comme un génocide par deux tribunaux de l'ONU.

"Quand on peint, on croit en ce que l'on fait, on peut rationaliser. Mais maintenant que mes peintures sont là, il n'y a plus de place pour le questionnement. C'est la réaction humaine pure aux peintures qui révélera si mon travail consacré à Srebrenica a un sens ou non".
Safet Zec

Plus de 8.000 hommes et garçons bosniaques musulmans ont péri en 10 jours de massacre après que Srebrenica a été envahie par les forces serbes bosniaques le 11 juillet 1995.

L'ouverture de l'exposition marque le début de la commémoration du 25ème anniversaire du génocide de Srebrenica qui se terminera par l'enterrement collectif de huit victimes nouvellement identifiées.

A découvrir jusqu'au 7 octobre.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Bosnie : 25 ans après la guerre, les blessures ne sont toujours pas refermées

Guerre de Bosnie : les obsèques de 86 victimes, 27 ans pus tard

Le district culturel transforme l'espace artistique d'Abu Dhabi