Peindre : l'autre passion de l'auteure Marjane Satrapi

Marjane Satrapi
Marjane Satrapi Tous droits réservés Stephen Chernin/AP
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Marjane Satrapi est une artiste aux multiples talents. Après la bande-dessinée et le cinéma, l'artiste d'origine iranienne expose ses toiles à Paris, de la peinture figurative peuplée uniquement de femmes.

On connaissait l'auteure de bande dessinée, la réalisatrice de films, on découvre aujourd'hui l'artiste peintre. Marjane Satrapiexpose ses œuvres à Paris, dans la galerie de Françoise Livinec, dans le 8ème arrondissement.

PUBLICITÉ

"Peindre, c'est revenir à l'origine de ce que j'ai aimé faire" explique l'artiste franco-iranienne qui a débuté par les pinceaux bien avant les crayons et sa bande-dessinée "Persépolis" devenu un film qui la fait connaître dans le monde.

"Je dois toujours me poser cette question narrative explique-t-elle_. La peinture pour moi c'est quelque chose qui est beaucoup plus intuitif et dont je peux aller juste à ce que je ressens_".

Sa peinture est figurative, des portraits de femmes uniquement, le rouge et le noir en couleurs dominantes.

"Je ne suis ni dans le concept, ni dans la dénonciation, ni dans rien du tout, j'ai envie un peu comme les peintres anciens d'avoir une fonction publique, c'est à dire de créer du beau. Et si quelqu'un voit une de mes toiles et a envie de l'avoir chez lui, je pense que je suis la femme la plus heureuse du monde."

Son dernier film "Radioactive", qui retrace la découverte de Marie Curie est sorti pendant la pandémie.

Malgré la crise sanitaire, Marjane Satrapi maintient son exposition même si la fréquentation risque d'en pâtir. "Femme ou rien" c'est le nom de l'exposition, est présentée à Paris jusqu'au 28 novembre.

avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Cartoon Forum réunit chaque année le meilleur de l'animation européenne

La maison de Serge Gainsbourg ouvre ses portes au public

La ville de Lyon "se transforme en danse" grâce à sa Biennale 2023