PUBLICITÉ

Un musée dédié au poète russe Joseph Brodsky ouvre à Saint-Pétersbourg

Musée Joseph Brodsky à Saint-Pétersbourg
Musée Joseph Brodsky à Saint-Pétersbourg Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Appelé "The room and a half", il a été créé dans l'appartement familial du prix Nobel de littérature.

PUBLICITÉ

"The room and a half", "une pièce et demi", c'est le nom du musée consacré au poète russe Joseph Brodsky, tiré du titre de son premier essai traduit en anglais. Il vient d'ouvrir ses portes à Saint-Pétersbourg dans l'appartement où a vécu le prix Nobel de littérature (1987) entre 1955 et 1972, date de son exil forcé aux Etats-Unis.

"Voici un espace d'exposition où nous pouvons présenter divers objets ou photographies d'Alexandre Ivanovitch, le père de Joseph Brodsky. Nous avons ici les objets qui ont été trouvés lors de la restauration d'une "pièce et demie" de Brodsky. Ici, vous pouvez vous concentrer sur une exposition temporaire, tandis que dans les salles commémoratives, les murs sont vides, et on peut voir des photos pour illustrer à quoi ressemblait les lieux pendant la période où a vécu Brodsky", explique Ivan Onosov, un des guides.

Au début du XXème siècle, l'immeuble lui-même faisait sensation pour son architecture. Après la révolution de 1917, la maison a été divisée en plusieurs lots dont un est revenu au père de Joseph Brodsky.

"Nous avons essayé de ne rien inventer, et de ne pas recréer un intérieur de l'époque de Brodsky. Nous avons laissé l'espace et tout ce qu'il y avait en l'état. Nous avons laissé le vide. Nous utilisons des projecteurs pour montrer comment étaient les lieux. Ces installations se basent sur des photos prises juste après l'immigration de Brodsky", explique le directeur du musée Maxim Levchenko.

Il aura fallu vingt ans d'efforts aux amis du poète et dissident soviétique pour réunir les fonds nécessaire à la création de ce musée, le premier qui lui est consacré dans son pays natal.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

District culturel de Saadiyat : l'un des plus grands centres culturels prêt pour 2025

Art Paris 2024 : La diversité de la scène artistique française et ses jeunes talents à l'honneur

Andrey Gugnin remporte le premier prix de 150 000 € au concours international Classic Piano 2024