L'Eurovision oui, mais sous surveillance aux Pays-Bas

L'Eurovision oui, mais sous surveillance aux Pays-Bas
Tous droits réservés Peter Dejong/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Après une année sans musique en 2020, les Pays-Bas peuvent enfin organiser leur Eurovision cette année. Devant un public restreint, 39 pays sont en compétition pour les demi-finales de mardi et jeudi, et la finale samedi. Barbara Pravi, la candidate française, part favorite.

PUBLICITÉ

Après une année sans musique en 2020, les Pays-Bas peuvent enfin organiser leur Eurovision cette année. Le concours avait été annulé l'an dernier. Devant un public restreint, 39 pays sont en compétition pour les demi-finales de mardi et jeudi, et la finale samedi.

 Barbara Pravi, la candidate française,  est favorite avec sa chanson "Voilà" et son petit air d'Edith Piaf.

La fête de la chanson aura lieu dans une salle remplie à seulement 20%. 3500 spectateurs, avec un test négatif mais sans masque, vont assister à une compétition sous le signe du Covid-19 malgré tout : l'Autriche par exemple participera via une vidéo pré-enregistrée, et quatre équipes ont été privées de cérémonie d'ouverture dimanche soir, après la découverte d'un cas positif au Covid-19 dans les délégations polonaises et islandaises. Les équipes de Roumanie et de Malte, qui logeaient dans le même hôtel, n'y ont pas participé non plus.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'exposition de Burtynsky à la Saatchi Gallery « lève le rideau » sur l'impact de l'homme sur Terre

Vincent Munier nous emmène "En Forêt" au plus près du monde animal sauvage

"La Tête froide", un premier film qui évite les clichés sur la migration