This content is not available in your region

Le Festival du film de Saint-Sébastien honore les femmes et le cinéma espagnol

euronews_icons_loading
Jessica Chastaing
Jessica Chastaing   -   Tous droits réservés  San Sebastian International Film Festival
Par Frédéric Ponsard

Le Festival international du film de Saint-Sébastien vient de clôturer sa 69e édition -c'est l'un des plus anciens festivals du continent-, et prouve qu'il est un événement majeur pour le cinéma européen et mondial.

Comme à Cannes et à Venise, c'est une femme qui remporte la récompense suprême, la Concha d'or : l'actrice roumaine Alina Grigore pour son premier film, Blue Moon.

"Ce prix représente le courage d'une équipe d'artistes d'exprimer d'une manière différente la créativité féminine et la créativité en général".
Alina Grigore
actrice et réalisatrice

Blue Moon est l'histoire d'une jeune femme, qui se bat pour échapper à son milieu social. Une relation ambiguë avec un artiste va la stimuler pour combattre la violence du cercle familial...

Le cinéma espagnol a également brillé à Saint-Sébastien, et le projet cinématographique du madrilène Jonás Rhoonas Trueba, Quién lo impide, a remporté un prix collectif pour ses 200 jeunes interprètes amateurs...

"Nous voulons dire que nous sommes très heureux que vous nous donniez ce prix parce que vous ne récompensez pas le fait q ue nous jouions des personnages fictifs, mais que nous nous imaginions comme des personnages fictifs. Nous disons notre vérité et nous parlons de choses que nous pensons qu'il est important d'entendre".
Candela Recio
actrice

Quién lo impide est une expérience cinématographique avant et pendant la pandémie, filmant sur 5 ans les aspirations et les craintes de la jeunesse espagnole d'aujourd'hui.

Le film a également remporté le prix FIPRESCI International Press.

Enfin, le film Maixabel a remporté le prix Izicar du meilleur film basque, un drame tirée d'une histoire vraie qui revient sur les jours sombres de l'ETA à travers l'histoire d'une femme qui est amenée à rencontrer l'assassin de son mari...