This content is not available in your region

"L'obsession freudienne" de Salvador Dalí

euronews_icons_loading
Le musée du Belvédère démontre l’influence qu’exerça l’Autrichien Sigmund Freud (1856-1939) sur l’artiste espagnol (1904-1989).
Le musée du Belvédère démontre l’influence qu’exerça l’Autrichien Sigmund Freud (1856-1939) sur l’artiste espagnol (1904-1989).   -   Tous droits réservés  AFP
Par Camille Pauvarel  & Euronews

Une exposition à Vienne revient sur l'obsession que Salvador Dalí a voué dans ses années de formation aux écrits de Sigmund Freud. A travers une centaine d'objets, de peintures et d'œuvres variées, le musée du Belvédère démontre l'influence considérable que le père de la psychanalyse a eu sur l'artiste espagnol et son art.

"Nous couvrons ici une bonne décennie de la vie et de l'art de Salvador Dalí, ce qui nous permet de montrer au public des aspects de son oeuvre qui ne sont pas encore connus et pas souvent montrés." explique Stella Rollig, directrice du Musée du Belvédère.

Pour le jeune Dalí, la lecture de "L'interprétation du rêve" du docteur devient l'une des découvertes les plus importantes de sa vie. Plus tard, interrogé au sujet du mouvement Surréaliste, il dira : "Sigmund Freud nous a montré la voie". Grâce au travail de l’Autrichien, le peintre semble avoir trouvé la clé de ses peurs, désirs et de ses frustrations qui l'accompagnaient depuis l'enfance et à les avoir retranscrit dans ses œuvres.

L'exposition « Dalí-Freud, une obsession » est proposée jusqu’au 29 mai, elle inaugure la réouverture du Bas Belvédère, une partie du musée fermée pour travaux durant un an et demi.