This content is not available in your region

Salon Watches and Wonders 2022 à Genève: l’heure des retrouvailles a sonné

Tag Heuer
Tag Heuer   -   Tous droits réservés  Watches and Wonders
Par Olivia Pinnock

L'industrie des montres de luxe se prépare à un grand retour ce printemps, alors que le tant attendu salon Watches and Wonders, un évènement phare dans le secteur de l’horlogerie, accueille sa première édition en personne depuis 2019.

Du 30 mars au 5 avril, 38 marques se réuniront à Genève, en Suisse, pour dévoiler leurs créations les plus récentes et discuter des tendances actuelles qui devraient dominer le secteur en 2022. Parmi les exposants de cet événement incontournable, Rolex, Patek Philippe, Vacheron Constantin, Cartier, Hublot, Chanel et TAG Heuer répondront présent.

Pendant la pandémie, Watches and Wonders a basculé en ligne pour devenir un événement tout numérique et, bien que le retour de l'événement physique soit célébré (avec plus de 20 000 invités attendus), le salon continuera à partager les lancements de produits, les conférences et les principales prises de parole sur son site web pour que le grand public y ait également accès.

Il s'agira également du premier événement physique sous le nom de "Watches and Wonders" après que les organisateurs ont annoncé le changement de nom du Salon international de la haute horlogerie fin 2019.

Watches and Wonders
C'est l'heure du grand retour pour le Salon Watches and Wonders à Genève.Watches and Wonders

"Ça fait du bien [d'être de retour], tout le monde en a marre de Zoom et marre de ne pas se rencontrer," a déclaré Emmanuel Perrin, vice-président de Watches and Wonders. "En 2019, les gens se demandaient si les foires avaient encore un sens et maintenant, ils ont hâte de se retrouver pour de vrai."

"C'est comme une réunion d'ancines élèves, " se réjouit Laurent Perves, directeur commercial international chez Vacheron Constantin. "C'est très agréable de voir que l'industrie horlogère a toujours été une famille.”

“Depuis des générations, les entreprises travaillent ensemble et se soutiennent mutuellement. Genève a toujours été un repère très important dans l'horlogerie, Vacheron Constantin est né à Genève, donc nous nous sentons très heureux d'être ici et de voir de plus en plus de marques et de maisons nous rejoindre et faire de Genève la capitale de la haute horlogerie."

Richemont International SA/Richemont International SA
Publicité datant de 1977 de Vacheron Constantin.Richemont International SA/Richemont International SA

La collection Historique 222 de Vacheron Constantin, produite de 1977 à 1985, a gagné en popularité parmi les collectionneurs de pièces vintage et les maisons de vente aux enchères ces dernières années. La marque se dit ravie de lancer une nouvelle édition de ce modèle à Watches and Wonders:

"Nous aimons écouter nos clients et nos collectionneurs car ils sont notre raison d'être et nous avons eu, ces dernières années en particulier, beaucoup de demandes pour redonner un souffle de vie à cette montre", explique M. Perves. La nouvelle édition s'accompagne de quelques touches de modernité, notamment un fond de boîtier ouvert pour mettre en valeur les mouvements et un bracelet plus ergonomique pour plus de confort.

Le géant de l'horlogerie Rolex s'est joint à l'événement genevois, alors que, par tradition, l’on retrouvait leur stand au salon concurrent Baselworld, qui a dû être reporté une année supplémentaire. La marque à la couronne lance six nouveaux modèles, dont la “GMT Master II” qui suscite un vif intérêt. La lunette à moitié verte s'inscrit dans l'une des tendances de couleur les plus prisées de l'industrie horlogère en ce moment.

Ulysse Nardin, exposant au salon pour la première fois en solitaire après s’être séparé de la société-mère Kering en janvier, est persuadé que la tendance des collectionneurs à investir dans des marques horlogères indépendantes de plus petite taille se poursuit.

La marque dévoilera une nouvelle variante de son emblématique Freak, une montre qui a secoué l'industrie horlogère lors de son lancement en 2001 car elle n'avait ni aiguilles, ni cadran, ni remontoir.

Ce sera sa première Freak depuis 2018 et les nouvelles caractéristiques comprennent un double oscillateur incliné, un différentiel vertical, un système de remontage automatique et un nouveau boîtier inspiré de la version originale de 2001.

Watches and Wonders
Ulysse Nardin Freak MoodWatches and Wonders

"C'est fascinant de voir ce qui s'est passé pendant la pandémie. Beaucoup de gens étant confinés chez eux, j'ai passé du temps à me renseigner sur les montres ou sur les marques," relate Patrick Pruniaux, PDG d'Ulysse Nardin.

"Nous avons pris des mesures très tôt au cours de la pandémie, pour essayer d'avoir un dialogue direct avec les consommateurs final afin d'expliquer ce que nous faisons. Je pense que nous sommes ressortis comme l'une des marques qui ont été probablement les plus dynamiques pendant cette pandémie et c'est le cas pour beaucoup d'autres marques indépendantes."

Aux côtés des stands des maisons horlogères les plus prestigieuses, une exposition intitulée "Time Design" explorera l'histoire de la montre-bracelet à travers 100 modèles emblématiques des 20e et 21e siècles. Elle rendra également hommage à l'artiste et designer horloger Gérald Genta, décédé en 2011.

Le travail de Gérald Genta, qui s'étend sur cinq décennies à partir des années 1950, comprend des partenariats avec Omega, Audemars Piguet, Cartier et de nombreux autres fabricants de renom, ainsi que la création de sa propre marque de montres.

AP Photo
Cette montre en or et diamants de 30 carats a été présentée par l'horloger Gerald Genta à Genève, en Suisse, le 25 septembre 1979.AP Photo

L'exposition s'est associée à des étudiants de la principale école d'art de Genève, la Haute écolde d’art et de design HEAD, et de l'École d'art de Lausanne pour offrir une vitrine à la prochaine génération de designers.

Time Design comprendra également des points interactifs de réalité augmentée pour immerger les visiteurs dans le monde de la conception des montres.

La technologie sera également à l'honneur dans l'espace LAB de l'événement, où 15 projets innovants seront exposés. De la volonté de passer au développements durable au métavers et aux NFT, cette section sera l'endroit où découvrir l'avenir imminent de l'horlogerie.

Wonders and Watches
Louis Moinet NFTWonders and Watches

Montblanc a choisi cet espace pour mettre en avant la prochaine version de sa nouvelle montre intelligente améliorée et IWC Schaffhausen présentera de nouveaux matériaux de bracelet durables.

Après le lancement, il y a un an, de son bracelet en papier Timbertex, IWC Schaffhausen proposera bientôt des bracelets en Mirum®️, un matériau au toucher cuir fabriqué à partir d'un mélange d'ingrédients comprenant de l'huile de soja, des coques de noix de coco, du caoutchouc et du liège provenant de zones certifiées par le Forest Stewardship Council (FSC) - l’organisation mondiale vouée à la promotion de la gestion responsable des forêts à travers le monde. Les sangles sont résistantes à l'eau, d'une durabilité comparable à celle du cuir et entièrement recyclables.

Les débats de cette année porteront sur certaines des questions les plus pressantes de notre époque et sur la manière dont l'industrie horlogère y répond: approvisionnement durable en matériaux; les nouvelles innovations permettant de réduire l'empreinte environnementale et la question de savoir si le numérique est vraiment meilleur pour l'industrie horlogère.

Andrey ART PHOTOGRAPHY
Serez-vous au rendez-vous mondial de l'horlogerie ?Andrey ART PHOTOGRAPHY

Les organisateurs de l'événement, la Fondation de la Haute Horlogerie, ont baptisé 2022 "l'année de la durabilité". Parmi les temps forts du salon, une conférence sera consacrée chaque jour à la manière dont l'industrie horlogère peut réduire son impact et construire un avenir meilleur.

Pour ne rien rater des grands rendez-vous du salon, le Morning Show et le Late Show seront diffusés sur YouTube et sur le site web du salon afin de permettre aux participants et aux connaisseurs de l'horlogerie du monde entier de prendre connaissance des principales actualités des exposants, des interviews et des points phares des discussions et des débats.

Et pour l'avenir de Watches and Wonders ? "La vision est d'ancrer Genève comme la résidence première de l'horlogerie mais de s'étendre dans le monde entier avec des événements sur chaque continent", a déclaré Perrin. "Nous nous projetons dans l'avenir, avec la réalité augmentée, la réalité virtuelle, le métavers, qui sait ? Mais, avant tout, il s'agit de faire de Genève 2022 un succès."

Amateurs d'horlogerie, il est donc l'heure de se retrouver en personne à Watches and Wonders, après ces temps troublés.