Cet article n'est pas disponible depuis votre région

La Saison France-Portugal 2022 fête la vitalité créative de ces deux pays

La Saison France-Portugal 2022 fête la vitalité créative de ces deux pays
Tous droits réservés  euronews   -  
Par Nuno Prudêncio

Programmation culturelle destinée à honorer les liens entre la France et le Portugal, quelque 200 projets artistiques sont présentés cette année dans le cadre de la Saison France-Portugal 2022.

Président de la saison France-Portugal 2022, Emmanuel Demarcy-Mota nous rappelle la mission première de cette "Saison". "Ces deux pays ont un passé commun, une relation très forte, culturelle, mais aussi amicale, liée aussi à l'époque de la dictature, il y a eu de nombreux Portugais exilés en France," fait-il remarquer. "Aujourd'hui en 2022, cette "Saison", avec plus de 50 villes au Portugal et 80 villes en France, a permis de voir où nous en étions : c'est un moment exceptionnel," se félicite-t-il.

"Danser avec la différence"

Parmi les temps forts de cette "Saison", le Théâtre de la Ville - Les Abbesses à Paris a accueilli plusieurs représentations d'un spectacle marquant à plus d'un titre : "Doesdicon / Blasons", fruit d'une collaboration entre les chorégraphes François Chaignaud et Tânia Carvalho, est porté par les danseurs de la compagnie portugaise Dançando com a Diferença (Danser avec la différence).

"C'est une compagnie inclusive - certaines personnes sont porteuses de handicap, d'autres non -, mais ce sont des professionnels," précise Tânia Carvalho. "Mon défi était le même que lorsque je travaille avec d'autres compagnies : il s'agit d'utiliser chaque interprète avec ce qu'il a et c'est ce que je fais avec tous, chacun est différent, chacun a ses propres capacités ou handicaps," fait-elle remarquer. "Dans ce cas précis, j'ai trouvé qu'ils étaient très inspirants, ils sont très créatifs par nature," estime-t-elle.

Création artistique en appartement

Alors que cette pièce était également présentée dans le cadre du Festival d'Automne à Paris, une autre manifestation créative a elle aussi été organisée à la fois, sous l'égide de cet événement et de la Saison France Portugal 2022.

Il s'agit d'"Une chambre en ville", une installation à découvrir au Centre d'art Immanence à Paris jusqu'au 12 novembre dans laquelle Ana Jotta recrée un espace intime dans un appartement sur le point d'être démoli.

"En général, je n'aime pas exposer, surtout après un certain nombre d'années de travail, je n'aime pas exposer dans les galeries," nous confie l'artiste. "Donc j'ai cette possibilité, je suis installée dans un appartement que j'ai meublé et décoré," renchérit-elle. "C'est ce que j'ai fait ici pour "Une chambre en ville", on m'a donné la possibilité de le faire : c'est quelque chose qui me plaît," affirme-t-elle.

Le théâtre et le cinéma portugais investissent Paris

Ce moment exceptionnel est aussi une occasion pour les créateurs d'un pays de se produire dans l'autre, tel Tiago Rodrigues, nouveau directeur du Festival d'Avignon, qui a monté plusieurs de ses pièces en France au cours de cette "Saison", également dans le cadre du Festival d'Automne, dont "Catarina e a beleza de matar fascistas" ("Catarina et la beauté de tuer des fascistes") aux Bouffes du Nord à Paris.

En matière de cinéma, la Saison donne aussi l'opportunité de découvrir ou redécouvrir de nouveaux talents comme à la Cinémathèque française à Paris où la réalisatrice portugaise Sofia Bost était invitée. 

"Mon film ["Dia de Festa"] fait partie d'une sélection de courts-métrages de jeunes réalisateurs portugais : c'est une occasion incroyable de montrer le nouveau cinéma portugais," s'enthousiasme la jeune réalisatrice.

Journaliste • Nuno Prudêncio