Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Cinéma : Ouverture du Festival Lumière à Lyon

Louis Garrel est venu présenter son film "L'innocent" lors de la soirée d'ouverture, samedi soir (Lyon, France).
Louis Garrel est venu présenter son film "L'innocent" lors de la soirée d'ouverture, samedi soir (Lyon, France).   -   Tous droits réservés  Euronews   -  
Par Frédéric Ponsard  & Euronews

Chaque année, le Festival Lumière de Lyon rend hommage à l'histoire du cinéma et à ses plus grands talents. 5 000 spectateurs étaient réunis ce samedi soir pour la soirée d'ouverture à la Halle Tony Garnier, dans la ville d'adoption des frères Lumière, les inventeurs du cinématographe.

Et c'est le film de l'acteur et réalisateur Louis Garrel, "L'Innocent", tourné à Lyon, qui a été projeté pour lancer le festival. Un pont entre le cinéma d'hier et d'aujourd'hui.

Dans "L'innocent", Louis Garrel joue Abel, un jeune homme qui veut protéger sa mère d'un mariage avec un homme qui sort de prison (Roschdy Zem), sauf que rien ne va se passer comme il l'avait prévu. Le film est une comédie et a été présentée en sélection officielle à Cannes, ce qui est assez rare pour être signalé.

Louis Garrel est non seulement l'un des grands acteurs français contemporains, mais aussi un cinéaste qui connaît bien l'histoire du cinéma, à laquelle il rend hommage dans son film. 

Regarder un film c'est aussi voyager avec des films du passé
Louis Garrel
Réalisateur et acteur

"J'ai beaucoup pensé au cinéma italien, on pourrait penser à la comédie romantique, aussi française, aussi celle des années 50 même d'Howard Hawks. Les films sont tout le temps en train de dialoguer, c'est pour cela que regarder un film c'est aussi un voyage bizarrement avec des films du passé", détaille Louis Garrel.

"Célébrer le cinéma d'hier c'est aussi célébrer celui de demain. Et puis c'est joyeux de se retrouver... de célébrer le cinéma en grand...", commente l'actrice française Leïla Bekhti. 

"Je suis très heureux d'être ici, car c'est un lieu tellement historique, le berceau du cinéma. Je suis très heureux de participer et d'être l'un des invités d'honneur de ce festival", explique enthousiaste le réalisateur Lee Chang-Dong. 

"Après avoir regardé le programme, je me suis dit "Je veux voir ça, ça, wow Billy Wilder, et Sydney Lumet, et Louis Malle et les films réalisés par Jeanne Moreau !.... c'est un paradis pour les cinéphiles !", raconte Sebastián Lelio.

Cette année, Tim Burton recevra vendredi le prestigieux Prix Lumière, qui a déjà été décerné à Clint Eastwood, Martin Scorsese, Pedro Almodovar et Jane Campion, entre autres. Des réalisateurs du monde entier seront présents à Lyon. Près de 500 projections sont prévues jusqu'au 23 octobre.

Video editor • Frédéric Ponsard