EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Des objets rares appartenant à Freddie Mercury exposés à New York

La couronne de Freddie Mercury, auteur-compositeur-interprète britannique, est exposée lors de l'avant-première médiatique de la vente "Freddie Mercury : A World of His Own.
La couronne de Freddie Mercury, auteur-compositeur-interprète britannique, est exposée lors de l'avant-première médiatique de la vente "Freddie Mercury : A World of His Own. Tous droits réservés TIMOTHY A. CLARY/AFP or licensors
Tous droits réservés TIMOTHY A. CLARY/AFP or licensors
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ce sont des pièces d'une rareté exceptionnelle ayant appartenues à Freddie Mercury qui sont exposées à New York, première étape d'une tournée mondiale, avant d'être vendues aux enchères à Londres en septembre.

PUBLICITÉ

La ville de New York accueille jusqu'au 8 juin une exposition rare, celle d'objets et de manuscrits appartenant à Freddie Mercury, jamais présentés au public. Après New York, les manuscrits feront étape à Los Angeles et Hong Kong. Ils seront ensuite exposés en août à Londres avant leur vente, au cours d'une série d'enchères du 4 août au 11 septembre.

TIMOTHY A. CLARY/AFP or licensors
Un manuscrit des paroles de travail de "Somebody to Love", dédicacé par l'auteur-compositeur-interprète britannique Freddie Mercury.TIMOTHY A. CLARY/AFP or licensors

Le manuscrit phare de l'exposition est celui de la fameuse mélodie de Bohemian Rhapsody. Ecrit au stylo à bille et au crayon sur du papier d'une compagnie aérienne aujourd'hui disparue, "British Midlands Airways", le brouillon de "Bohemian Rhapsody" révèle sur 15 pages les différentes directions que Freddie Mercury avait envisagées pour ce titre célébrissime de Queen, qu'il prévoyait initialement s'intituler "Mongolian Rhapsody".

Sotheby's évoque une estimation entre 800.000 et 1,2 million de livres sterling (930.000 à 1,4 million d'euros). Parmi les autres brouillons du chanteur mort du sida en 1991 figurent ceux de "Don’t Stop Me Now", "Somebody to Love", et "We Are the Champions", estimé entre 200.000 et 300.000 livres (225.000 à 339.000 euros).

Parmi les autres pièces se trouve un carnet de notes rouge du début des années 1970, sans doute l'un de ses recueils de paroles les plus précoces, dont les 42 pages comportent aussi ébauches de logo pour le groupe et taches de café.

TIMOTHY A. CLARY/AFP or licensors
Les lunettes de soleil et le collier appartenant à l'auteur-compositeur-interprète britannique Freddie Mercury.TIMOTHY A. CLARY/AFP or licensors

Un cahier à spirale jaune, 24 pages de paroles pour le septième album du groupe en 1978, "Jazz", qui comprend le titre "Don't Stop Me Now", sera également mis en vente, ainsi que des costumes, dont la combinaison de satin portée par Freddie Mercury dans le clip de "Bohemian Rhapsody" en 1975.

Les bénéfices seront en partie reversés aux fondations Mercury Phoenix Trust et Elton John Aids Foundation, deux organisations impliquées dans la lutte contre le sida.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Une statue de cire de la reine Camilla au musée de Madame Tussauds, à Londres

Danemark : la reine Margrethe II célèbre les 50 ans de son règne

Festival de Cannes 2024 : les 15 moments inoubliables en images