EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Danemark : un couteau vieux de 2000 ans découvert gravé d'inscriptions runiques

EBU
EBU Tous droits réservés Møntergården museum in Odense
Tous droits réservés Møntergården museum in Odense
Par Somaya Aqad
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des runes gravées sur un couteau vieux de 2 000 ans seraient les plus anciennes du Danemark. L'inscription "Hirila" sur ce couteau découvert par un archéologue dans une tombe de l'île de Funen signifie "petite épée".

PUBLICITÉ

Des archéologues ont découvert une gravure sur un couteau vieux de près de 2 000 ans qui serait les plus anciennes runes jamais trouvées au Danemark.

L'inscription runique - l'alphabet de la première langue écrite du Danemark - a été gravée sur un couteau en fer de 8 cm trouvé dans une tombe sous une urne près de la ville d'Odense, sur l'île de Funen. Les cinq caractères, d'une hauteur d'environ 0,5 cm chacun, suivis de trois rainures, épellent hirila, qui signifie "petite épée" en vieux norrois.

 Jakob Bonde, conservateur du musée de la ville et archéologue à l'origine de la découverte, est intrigué par la gravure. Il a demandé à Lisbeth Imer, du Musée national, de l'examiner :

"Selon elle, l'inscription est "HIRILA".Cela peut se traduire par quelque chose comme "Petite épée", probablement. C'est du moins l'interprétation qu'elle en fait. Et qu'est-ce que "Little Sword" ? Nous l'interprétons comme le nom du couteau, mais en principe, il pourrait aussi s'agir du nom du propriétaire du couteau, 150 ans après la naissance du Christ très précisément".

Le couteau, qui sera exposé au musée d'Odense à Møntergaarden à partir du 2 février, sera présenté avec d'autres objets trouvés sur le site.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Archéologie : une chambre d'esclaves découverte à Pompéi

Archéologie : Homo Georgicus, notre ancêtre de Géorgie, se dévoile peu à peu

Plus de 150 artistes ont rallié Berlin pour le plus grand festival de poésie d'Europe