Les travaux de restauration du Baldaquin de la basilique Saint-Pierre débutent au Vatican

Le Baldaquin de la basilique Saint-Pierre devrait être restauré intégralement d'ici fin novembre.
Le Baldaquin de la basilique Saint-Pierre devrait être restauré intégralement d'ici fin novembre. Tous droits réservés Andrew Medichini/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Andrew Medichini/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des travaux de restauration réalisés en prévision du Jubilé de l'an prochain. Il s'agit de la première restauration complète pour cette sculpture monumentale, au cours des 250 dernières années.

PUBLICITÉ

C'est un coup de jeune pour l'une des oeuvres majeures du Vatican. La restauration du Baldaquin de la basilique Saint-Pierre a débuté à Rome, en prévision du Jubilé de l'an prochain. Il s'agit de la première restauration complète pour cette sculpture monumentale de bronze, de 29 mètres de haut, et qui reste  l'une des réalisations les plus célèbres du Bernin.

"Cette intervention est une restauration préparatoire à une conservation qui, nous l'espérons, pourra durer encore 200 ans", explique Alberto Capitanucci, Ingénieur, et chef du service technique de la Fabrique de Saint-Pierre, "mais en réalité, la dernière restauration majeure a été effectuée il y a 250 ans."

Le baldaquin, qui associe au bronze l'ajout de marbre, de bois et de dorures, est considéré comme l'une des œuvres les plus complexes de tous les temps.

Sa restauration, qui devrait coûter environ 700 000 euros est intégralement financée par  une organisation catholique basée aux États-Unis. Elle devrait s'achever en novembre prochain.

Le baldaquin avait été commandé par le pape Urbain VIII à l'architecte baroque Gian Lorenzo Bernini, dit "Le Bernin", entre 1620 et 1630.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Comment le groupe suédois Rednex des années 90 est-il devenu le plus écouté au monde ?

Alfredo Cunha, le photographe que la révolution n'a pas laissé dormir

Céline Dion : "Je ne sais pas, c'est mon corps qui me le dira".