This content is not available in your region

Russie : Des habitants luttent contre les feux de forêts avec les pompiers

euronews_icons_loading
Des bénévoles russes aident les pompiers
Des bénévoles russes aident les pompiers   -   Tous droits réservés  AP Photo
Par Laura Berlioz
Taille du texte Aa Aa

Ce sont des outils peu communs pour lutter contre les incendies. Armés de scies et de pelles, des habitants viennent prêter main forte aux pompiers dans la république de Sakha en Russie.

A 5000 km de Moscou, les flammes ravagent le paysage. 1, 88 millions d'hectares sont partis en fumée. Plus de 5 000 pompiers sont mobilisés, mais l'ampleur des incendies est telle que 55% d'entre eux ne sont pas du tout combattus. L'aide des bénévoles est donc précieuse.

"Je pense qu'il est important de participer en tant que volontaire, parce que notre république, nos terres partagées et notre foret brûlent. C'est ce que nous laisserons à nos enfants et petits enfants", assure Ivan Nikiforov, bénévole.

Des forêts moins surveillées

Le temps chaud et sec rend plus difficile la lutte contre les incendies. Les responsables locaux admettent que les coupes budgétaires ont aggravé le problème : "Je me souviens que chaque district avait 15 ou 20 parachutistes. Ils effectuaient constamment des observations et éteignaient les incendies dès qu'ils commençaient", explique Fedot Tumusov, député à la Douma pour l'Etat de Sakha-Yakoutie.

Moins de gardes forestiers et moins de contrôles. Ici, ce sont les autorités régionales et les entreprises qui régissent les forêts. Pas de surveillance centralisée donc. Conséquence : un terrain plus propice à la corruption et à certaines pratiques illégales, comme l'abattage d'arbres en forêt, qui contribuent aux incendies.

Selon l'organisation Greenpeace, environ 10,8 millions d’hectares ont brûlé en Russie depuis le début de l'année.