EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

La Commission veut faciliter l'économie participative

La Commission veut faciliter l'économie participative
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Airbnb, Uber, Blablacar autant de noms qui représentent le succès de l‘économie collaborative.

PUBLICITÉ

Airbnb, Uber, Blablacar autant de noms qui représentent le succès de l‘économie collaborative. Mais l’encadrement de ces nouveaux acteurs varie fortement d’un pays membre à l’autre. Pour le vice-président de la Commission européenne chargé de l’Emploi et de la Croissance il ne faut pas manquer ces nouvelles opportunités. « La question est donc de savoir si l’Europe est ouverte à ces innovations, ouverte aux innovateurs ou si nous laissons partir les personnes et les entreprises », ajoute Jyrki Katainen. L’institution cherche donc à apporter un peu de cohérence entre les 28. Pour le Secrétaire général de la Confédération européenne des syndicats, Luca Visentini, il faut surtout un cadre juridique clair. Uber « ne paye pas les taxes adéquates, ne paye pas de contributions sociales, ne protège pas les travailleurs mais aussi les clients », rappelle-t-il.
La Commission souhaite un encadrement, raisonnable, de ces nouvelles plate-formes pour leur permettre de se développer. Il ne s’agit cependant que d’une simple prise de position.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le plus grand salon de l'armement au monde s'est ouvert près de Paris

Naufrage d'un bateau de migrants : 64 personnes portées disparues au large de l'Italie

Les 27 négocient les postes à responsabilité de l’UE