Catalogne : le mandat d'arrêt européen contre Puigdemont devra être exécuté, selon la justice belge

Catalogne : le mandat d'arrêt européen contre Puigdemont devra être exécuté, selon la justice belge
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Mais une nouvelle audience aura lieu le 4 décembre pour statuer sur le sort des séparatistes catalans.

PUBLICITÉ

Le mandat d’arrêt européen à l’encontre de Carles Puigdemont devra être exécuté, a annoncé ce vendredi le parquet belge. Mais l’ancien président catalan, et quatre autres séparatistes en exil à Bruxelles, devront comparaître une nouvelle fois devant la justice le 4 décembre. Un juge sera chargé à son tour d’examiner le mandat d’arrêt, émis par l’Espagne.

“Le procureur a statué sur les motifs d’accusation. Selon la loi belge, il n’y a pas de cas de corruption, mais bien de conspiration de fonctionnaires”, a annoncé Paul Bekaert, avocat de Carles Puigdemont, à la sortie de l’audience.

La veille, l’ancien président catalan et ses conseillers avaient été invités à dîner par un député de la N-VA, le parti nationaliste flamand, avec lequel les séparatistes catalans semblent avoir trouvé des aspirations politiques communes, mais surtout, un soutien local de choix.

Un soutien qui ne plaît ni au chef du gouvernement aux Belges, ni au gouvernement espagnol. Quelle que soit la décision du juge en décembre prochain, la défense aura la possibilité de faire appel à deux reprises, mais pour le moment, le mandat d’arrêt européen suit son cours.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Catalogne : entre exilés et prisonniers, le coup d'envoi de la campagne électorale

Nomination contestée : Markus Pieper démissionne finalement de son poste

La police bruxelloise suspend le rassemblement nationaliste de Viktor Orbán et de Nigel Farage