Orban veut sauver la "chrétienté en Europe"

Viktor Orban, Premier ministre hongrois
Viktor Orban, Premier ministre hongrois Tous droits réservés REUTERS/Stoyan Nenov
Tous droits réservés REUTERS/Stoyan Nenov
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le Premier ministre hongrois poursuit sa rhétorique populiste en matière d'immigration. En visite en Bulgarie, il a affirmé que la politique migratoire de Bruxelles était une "menace pour la culture européenne chrétienne".

PUBLICITÉ

A l'occasion d'une visite en Bulgarie, le Premier ministre hongrois n'a pas manqué de critiquer la politique migratoire de l'Union européenne. A l'approche des élections législatives, Viktor Orban a fait de l'immigration son thème de campagne favori.

"Nous pensons que la migration est un danger pour notre sécurité et une menace pour la culture européenne chrétienne", a déclaré le premier ministre hongrois, Viktor Orban. "Nous avons donc décidé de présenter notre propre proposition, une série d'amendements proposés par la Hongrie et dont le point central est de demander à Bruxelles de ne plus mettre l'accent sur le processus de relocalisation au détriment de la protection des frontières".

La Hongrie prône une ligne dure en matière d'immigration avec des frontières hermétiques et des contrôles renforcés. Une ligne portée par le groupe de Visegrad qui inclut la Pologne, la Slovaquie et la République Tchèque.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le pavillon israélien de la Biennale de Venise restera fermé, en soutien à Gaza

La crise au Moyen-Orient éclipse le sommet de l'UE consacré à l'économie

Élection européennes : près de deux tiers des citoyens de l'UE se disent "susceptibles" d'aller voter