PUBLICITÉ

Emmanuel Macron veut éviter "une forme de guerre civile européenne"

Le président français Emmanuel Macron
Le président français Emmanuel Macron Tous droits réservés REUTERS/Vincent Kessler
Tous droits réservés REUTERS/Vincent Kessler
Par Grégoire Lory
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Pour son premier discours devant le Parlement européen, le président français demande à ses partenaires de ne pas céder au repli sur soi.

PUBLICITÉ

Le président français appelle à défendre la démocratie au sein de l'Union européenne. Devant le Parlement européenEmmanuel Macron a plaidé en faveur d'une plus grande intégration entre les Etats membres pour défendre les valeurs communes et répondre à la montée des populismes. 

Le dirigeant français constate que "_parfois nos égoïsmes nationaux paraissent plus importants que ce qui nous unit face au reste du monde _". La réponse à cette menace passe par "une souveraineté plus forte que la nôtre, complémentaire et pas de substitution, qui seule permettra de faire face aux grandes migrations, à l’insécurité planétaire, aux transformations économiques, sociales et environnementales ", insiste Emmanuel Macron.

Le président de la Commission européenne et de nombreux députés européens ont salué cette intervention. Mais certaines voix comme celle du Britannique Syed Kamal se sont montrées beaucoup plus réservées. Pour le coprésident du groupe Conservateurs et réformistes européens "les Etats membres seront de moins en moins souverains et l'Union européenne sera de plus en plus souveraine " selon la voie tracée par Paris.

A un an des élections européennes, Emmanuel Macron cherche aussi à avancer ses pions. Il propose de lancer un débat en profondeur avec les citoyens à travers les Etats membres afin de fixer le cap à venir de l'Union.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Syrie : les eurodéputés interpellent Macron

Emmanuel Macron détaille son programme européen à Strasbourg

La marche européenne d’Emmanuel Macron