EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Le maire de Londres en visite à Bruxelles, il se refuse à tourner le dos à l'Europe

Michel Barnier, négociateur en chef de l’UE sur le Brexit, et Sadiq Khan, le maire de Londres, à Bruxelles le 18 février 2020.
Michel Barnier, négociateur en chef de l’UE sur le Brexit, et Sadiq Khan, le maire de Londres, à Bruxelles le 18 février 2020. Tous droits réservés Francois Lenoir, Pool Photo via AP
Tous droits réservés Francois Lenoir, Pool Photo via AP
Par Pierre Michaud
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le maire de Londres s'est confié à Euronews. Farouche opposant au Brexit, il veut que ses administrés puissent garder des liens avec l'Union s'ils le souhaitent.

PUBLICITÉ

Le maire de Londres, Sadiq Khan, était en visite à Bruxelles ce mardi. L'occasion pour ce farouche opposant au Brexit de promouvoir sa dernière idée pour les Londoniens. Les autoriser à conserver leur citoyenneté européenne s'ils le souhaitent et ainsi leur permettre de conserver des liens avec le continent. Sadiq Kahn s'est confié en exclusivité à Euronews.

"Il peut y avoir une relation entre ceux d'entre nous qui veulent rester en Europe et l'Union européenne par le biais d'une "citoyenneté associée". Ainsi, nous pourrions, par exemple, nous déplacer, étudier, travailler en Europe et profiter des avantages de l'Union européenne"
Sadiq Kahn
maire de Londres
"Ce que je ne veux pas, c'est que mes enfants grandissent avec ces idées que nous avions à une époque où il fallait se méfier du Français ou de l'Allemand. Je veux que nos enfants les considèrent comme nos amis, comme notre famille. A moyen ou long-terme, on peut, il faut discuter et débattre, mais à court terme, il est clair que nous avons quitté l'UE"
Sadiq Kahn
maire de Londres
Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ukraine : frappe meurtrière dans le sud-est de l'Ukraine

Législatives 2024 : Éric Ciotti exclu du parti LR

Pedro Sánchez souhaite que la communauté internationale "accentue la pression" sur Israël pour mettre fin à la guerre à Gaza