PUBLICITÉ

La Belgique durcit les mesures sanitaires

La Première ministre belge Sophie Wilmès
La Première ministre belge Sophie Wilmès Tous droits réservés AP/Dirk Waem
Tous droits réservés AP/Dirk Waem
Par Jack Parrock
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Face à l’augmentation des infections et pour éviter un nouveau confinement le gouvernement réintroduit des restrictions.

PUBLICITÉ

La Belgique renforce ses mesures de sécurité sanitaire face à un regain des infections de coronavirus. La principale mesure consiste à réduire les contacts sociaux. "Jusqu'à présent la bulle sociale de chaque individu se limitait à 15 personnes par semaine. A partir de mercredi elle passera à 5 personnes ", insiste la Première ministre Sophie Wimès.

La taille des événements publics est réduite de moitié. 100 personnes pourront se rassembler en intérieur et 200 en extérieur, avec port du masque obligatoire dans tous les cas.  

Quand on limite nos contacts on limite les risques
Sophie Wilmès
Première ministre belge

Depuis plusieurs jours la situation devient inquiétante en Belgique. Le pays a déclaré 500 nouveaux cas pour la seule journée de dimanche. Si le taux de mortalité lié au virus reste encore faible, le taux d'infection ne diminue pas. "Toutes ces mesures sont faites pour éviter un reconfinement généralisé. Il faut donc les respecter à tout âge, dans toutes les situations ", souligne Sophie Wilmès.

Selon les médias belges le Conseil national de sécurité a aussi évoqué la possibilité d'organiser un confinement de la ville d'Anvers, épicentre des nouveaux foyers épidémiques observés ces derniers jours.

Journaliste • Grégoire Lory

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Belgique : entrée en fonction d'un nouveau gouvernement paritaire

En Belgique, le nombre de contaminations en baisse, sauf à Bruxelles

Le secteur de l’hôtellerie-restauration reprend du service en Belgique