EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

L'UE doit s'accorder sur les quotas de pêche pour 2021

L'UE doit s'accorder sur les quotas de pêche pour 2021
Tous droits réservés Thibault Camus/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Thibault Camus/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Par Yolaine De Kerchove Dexaerde
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les ministres européens doivent s’accorder ce mercredi sur les quotas de pêche pour 2021. Mais le Brexit risque de bouleverser la nouvelle réglementation.

PUBLICITÉ

Les discussions sur les quotas de pêche en 2021 débutent ce mercredi à Bruxelles. Mais quelles en seront leurs valeurs sans un accord sur le Brexit?

Les ministres européens doivent aborder un certain nombre de questions litigieuses. L'une d'entre elles concerne les limites de capture de poissons et les zones exactes où la pêche sera autorisée l’année prochaine.

Cependant, les écologistes estiment que l'UE met en péril la durabilité des stocks de poissons en faisant passer les intérêts de l’industrie de la pêche avant la santé des milieux aquatiques. Ils veulent que l'Europe fasse preuve de leadership dans la protection de l'océan, en fixant des limites de pêche conformes aux avis scientifiques et en mettant fin à la surpêche.

"L'élément clé de ce conseil, c’est que l'UE a déclaré qu'elle s'engageait à agir en faveur du climat, qu'elle s'engageait à mettre fin à la surpêche et qu'elle voulait être un leader en matière de gouvernance des océans. Si elle ne peut même pas fixer ses limites de pêche conformément aux avis scientifiques, alors elle envoie un très mauvais message", estime Rebecca Hubbard, directrice de programme Our Fish.

Cette nouvelle réglementation pourrait aussi être remise en cause par la question du Brexit et l’accès aux zones de pêche. Jusqu'à présent, les deux parties, l’Union européenne et le Royaume, n'ont pas réussi à trouver un terrain d’entente. Mais les ministres de la pêche ont bon espoir qu'un accord puisse être conclu.

_"Nous en sommes aux dernières étapes de la négociation. Nous espérons qu'il y aura un accord, mais nous ne le savons pas pour l'instant. Je pense que toutes les flottes et tous les pêcheurs impliqués ou non par le Brexit sont affectés par la situation. Donc, la négociation semble très difficile cette année", affirme _Luis Planas Puchades, ministre espagnol de l'agriculture, de la pêche et de l'alimentation.

Les discussions sur les quotas de pêche seront primordiales lors de la réunion annuelle à Bruxelles, mais sans un accord sur le Brexit, la nouvelle réglementation pourrait ne pas être appliquée.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Parlement espagnol approuve définitivement la loi d'amnistie pour les séparatistes catalans

La question migratoire, au coeur de la campagne des européennes en Italie

Elections européennes : que veulent les électeurs et que promettent les candidats