PUBLICITÉ

L'UE promet des sanctions contre Moscou après la condamnation de Navalny

L'UE promet des sanctions contre Moscou après la condamnation de Navalny
Tous droits réservés Yves Herman/AP
Tous droits réservés Yves Herman/AP
Par Romain Mazenod
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'annonce a été faite par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell, à l'issue d'un Conseil des ministres des affaires étrangères.

PUBLICITÉ

Les responsables russes de l'arrestation et de la condamnation de l'opposant Alexeï Navalny seront sanctionnés par l'UE. Le diplomate en chef de l'Union Josep Borrell l'a annoncé à l'issue du Conseil des ministres des affaires étrangères.

"La Russie est en pleine dérive vers un régime autoritaire et s'éloigne de l'Europe, estime Josep Borrell. Les ministres ont unanimement interprété les récentes actions russes et y voient le signal clair que les autorités ne souhaitent pas une coopération avec l'Union européenne mais au contraire ont l'air de souhaiter la confrontation et le désengagement vis-à-vis de l'UE."

Alexeï Navalny et ses partisans ont clairement appelé l'UE à sanctionner les oligarques proches de Vladimir Poutine, en particulier ceux qui possèdent une partie de leur fortune placée en Europe. Les proches de Navalny appellent l'UE à faire davantage.

"Cette politique, si elle se poursuit, aidera simplement Poutine à évoluer d'un régime autoritaire à une dictature pleine et entière et ce serait très dangereux dans notre monde du 21è siècle, estime Leonid Volkov, chef du personnel d'Alexeï Navalny. Et bien sûr, c'est déjà très difficile de faire quelque chose contre l'argent de Poutine en Europe, contre des projets de construction déjà en cours. Cela nuira définitivement à l'économie européenne. Mais c'est la situation. Tôt ou tard, il faudra le faire."

Borrell assure qu'il ne faudra pas plus d'une semaine pour approuver le gel des avoirs et les interdictions de voyager des personnes sanctionnées.

Journaliste • Romain Mazenod

Video editor • Romain Mazenod

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Russie / UE : "c’est un autre pas d’une relation sur une pente descendante"

Les français bloqués en Nouvelle-Calédonie par les émeutes arrivent à Paris

Bruxelles : le premier ministre palestinien a rencontré les partenaires internationaux