PUBLICITÉ

Propositions de la Commission européenne pour démanteler le modèle économique criminel

Propositions de la Commission européenne pour démanteler le modèle économique criminel
Tous droits réservés MANAN VATSYAYANA/AFP
Tous droits réservés MANAN VATSYAYANA/AFP
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'institution a présenté des propositions contre le crime organisé et la traite des êtres humains.

PUBLICITÉ

Lutter contre le crime organisé et le trafic d’êtres humains. C’est la double stratégie présentée par la Commission européenne. Elle propose aussi de lancer des négociations de coopération avec Interpol afin de renforcer l’échange d’information.

La traite d’êtres humains a fait en 2017 et 2018 :

  • 14 145 victimes dans l’ensemble de l’UE
  • 50% d’entre elles sont des citoyennes de l’Union

Ce crime concerne très largement les femmes à 72%. Ce trafic a pour objectif l’exploitation sexuelle dans 92% des cas. Pour la Commission européenne il s’agit d’une guerre que l’UE doit remporter.

"Les neuf principales activités criminelles génèrent environ 140 milliards d’euros de profits, soit 1% du Produit intérieur brut de l’Union ", précise le vice-président de la Commission européenne Margaritis Schinas.

Ces deux stratégies veulent briser le modèle économique des réseaux criminels en ligne et hors ligne. Ces plans intègrent aussi un renforcement des aides aux victimes. La Commission compte aussi mettre en place une campagne de communication avec les Etats membres et la société civile. Il s’agira de cibler les secteurs les plus à risque et les environnements les plus dangereux.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

"Opération Petrol-Mafie" : vaste coup de filet anti-crime organisé en Italie

La police belge porte un coup au crime organisé après l'interception de communications cryptées

Le groupe ID du Parlement européen (extrême droite) exclut le parti allemand AfD