This content is not available in your region

La police belge porte un coup au crime organisé après l'interception de communications cryptées

Access to the comments Discussion
Par Julien Pavy  avec AFP
euronews_icons_loading
Arrestations en Belgique
Arrestations en Belgique   -   Tous droits réservés  AP Photo

Un vaste coup de filet contre le crime organisé vient d'être réalisé en Belgique. Les autorités ont procédé à une cinquantaine d'interpellations et à 200 perquisitions qui ont permis de saisir des armes prohibées, de la cocaïne, des uniformes de police, des valises GPS et plus d'un million d'euros.

Un réseau de télécommunications cryptées

L'opération a été rendue possible grâce à au démantèlement d'un réseau de communications cryptées. En clair, les criminels utilisaient des téléphones sécurisés commercialisés par la société "Sky ECC", basée au Canada.

Des appareils très spéciaux, à l'apparence classique, vendus entre 800 et 2 200 euros, pour seulement six mois d'utilisation. Ces téléphones sécurisés permettent d'envoyer et de recevoir uniquement des messages cryptés, écrits et enregistrés, ainsi que des photos et ce uniquement entre les utilisateurs du réseau.

Anvers, plaque tournante du crime organisé

Les autorités ont identifié un grand nom d'utilisateurs actifs de ces téléphones aux Pays-Bas et en Belgique, en particulier dans et autour du port d'Anvers, la principale porte d'entrée en Europe pour la cocaïne en provenance d'Amérique du Sud.

"Au total, environ un milliard de messages cryptés ont été interceptés dans cette affaire, dont près de la moitié a pu être déchiffré à l'heure actuelle, souligne Frédéric Van Leeuw, le procureur fédéral belge. Cela a permis de se faire une idée plus claire et plus approfondie du fonctionnement des organisations criminelles, de leur caractère mondial, de leurs ressources financières illimitées, de leur absence de scrupules et de leur agressivité."

Cela a permis de se faire une idée plus claire et plus approfondie du fonctionnement des organisations criminelles, de leur caractère mondial, de leurs ressources financières illimitées, de leur absence de scrupules et de leur agressivité.
Frédéric Van Leeuw
Procureur fédéral belge

Une opération sans précédent

Selon le parquet, il s'agit d'une des plus grandes opérations jamais organisées sur le territoire belge. 1 500 policiers ont été mobilisés, appuyés par des unité spéciales. L'opération a aussi permis de mettre fin aux activités en Belgique de la société de télécommunications"Sky ECC".