This content is not available in your region

Comment une région croate forme les futurs experts des jeux vidéo

Par Aurora Velez
euronews_icons_loading
Smart Regions
Smart Regions   -   Tous droits réservés  euronews

Encourager la formation dans le domaine du jeu vidéo, c'est l'une des missions du projet européen PISMO qui est mené en Croatie. Andreja Šeperac, directrice adjointe de l'agence régionale de développement SIMORA, suit cette initiative depuis son lancement il y a cinq ans.

En renforçant les compétences des jeunes dans la création de jeux vidéo, l'objectif de cette initiative soutenue par la politique européenne de cohésion est aussi de donner un nouveau souffle à l'économie locale.

La création de jeux vidéo, matière enseignée tout au long du parcours scolaire

"Au niveau de l'éducation, nous avons essayé de mettre ce domaine au programme dès le début du parcours scolaire puisqu'il est un peu évoqué en maternelle et de manière informelle, dans les écoles primaires," explique Andreja Šeperac.

"Nous avons donc mis en place ce processus de formation, du plus jeune âge jusqu'au secondaire et jusqu'aux personnes sans emploi et aujourd'hui, il ne nous manque plus que le niveau universitaire et nous y travaillons actuellement," affirme-t-elle.

euronews
Le projet PISMO comporte deux incubateurs équipés pour la formation et le soutien aux start-up dans le domaine du jeu vidéoeuronews

Étudier les logiciels, mais pas que...

"Je pense que si l'on se contente de créer des infrastructures, ce n'est pas suffisant," souligne la directrice adjointe de l'agence SIMORA. "C'est pour cela que nous avons mis de nombreux efforts dans l'éducation, mais aussi dans les réunions B to B et les conférences dédiées au réseautage," explique-t-elle.

"En effet, nous pensons que ces jeunes, en plus d'étudier les logiciels proprement dits comme Unity et Blender, ont besoin d'apprendre la gamification, l'intelligence artificielle ou encore le commerce et à PISMO, nous avons des experts qui les aident tout au long de leur parcours," souligne-t-elle.

Journaliste • Aurora Velez