This content is not available in your region

Malgré les sanctions contre la Russie le rouble se porte bien

Access to the comments Discussion
Par Jorge Liboreiro  & Euronews
euronews_icons_loading
Le rouble est l'une des cibles des sanctions européennes et américaines
Le rouble est l'une des cibles des sanctions européennes et américaines   -   Tous droits réservés  Martin Meissner/AP

Dans les jours qui ont suivi l’invasion de l’Ukraine par la Russie, le rouble s’est effondré sur les marchés. La monnaie russe a subi de plein fouet le choix militaire du Kremlin. La chute s’est prolongée avec les sanctions décidées par l’Occident.

Depuis le rouble semble rebondir et retrouve ses niveaux d’avant-guerre. Ce rebond repose en grande partie sur le gaz et le pétrole. Les énergies fossiles représentent 60% des exportations russes, soit 40% du budget de la Russie. L’UE dépend fortement de ces approvisionnements. Elle paie quotidiennement 400 millions d’euros pour acheter du gaz à son puissant voisin.

"Tout cela signifie qu'il y a une grande demande de roubles afin de transformer les euros en roubles pour l'énergie que nous payons, et bien sûr, si la demande pour quelque chose augmente, son prix augmentera. Et c'est pourquoi le rouble est soutenu", explique Maria Demertzis, directrice adjointe de l’institut Bruegel.

Ces dépenses soutiennent artificiellement le rouble. La monnaie ne reflète pas l’état de l’économie réelle de la Russie qui se dirige vers une profonde récession.

Regardez la vidéo ci-dessus pour découvrir les raisons du rebond du rouble.