This content is not available in your region

Renforcer le partenariat transatlantique face à la guerre en Ukraine

Access to the comments Discussion
Par Pedro Sacadura  & Euronews
euronews_icons_loading
L'UE et les Etats-Unis se sont retrouvés dans le cadre du Conseil du commerce et des technologies
L'UE et les Etats-Unis se sont retrouvés dans le cadre du Conseil du commerce et des technologies   -   Tous droits réservés  JEAN-LOUIS CARLI/ EC - Audiovisual Service

L'Union européenne et les Etats-Unis veulent renforcer les chaines mondiales d'approvisionnement afin de faire face aux conséquences de la guerre en Ukraine. La production et l'accès à des composants clefs sont perturbés avec pour conséquence une augmentation du coût de la vie de part et d'autre de l'Atlantique.

Les deux partenaires ont voulu afficher un front commun lundi à Paris à l'occasion du deuxième Conseil du commerce et des technologies.

"Il est clair que l'agression russe contre l'Ukraine provoque des perturbations majeures. Cela concerne de nombreux biens aux frontières. Cela concerne avant tout l'énergie, un point sur lequel nous avons une coopération tangible", explique le vice-président de la Commission européenne Valdis Dombrovskis.

L'accès aux semi-conducteurs symbolise ces difficultés. Ce composant est essentiel pour de nombreux produits électroniques. Les 27 et Washington veulent donc développer un système d'alerte pour identifier le plus rapidement possible les perturbations mondiales en matière de microprocesseurs. L'autre objectif est de limiter l'accès de la Russie aux technologies de pointe.

JEAN-LOUIS CARLI/EC - Audiovisual Service
L'UE et les Etats-Unis renforcent leur coopération sur des secteurs économiques et industriels clefsJEAN-LOUIS CARLI/EC - Audiovisual Service

"Nous avons été capables de nous rassembler immédiatement et de frapper la Russie avec un contrôle extrême des exportations et de les couper de toutes les technologies avancées dont ils ont besoin pour leur opération militaire", souligne Gina Raimondo, secrétaire d’Etat américaine au Commerce.

La Russie n'est pas le seul pays dans cette ligne de mire. Cet effort transatlantique vise aussi la Chine, l'un des principaux fabricants de semi-conducteurs. L'Union et les Etats-Unis se sont entendus pour élargir leurs chaines d'approvisionnement aux terres rares, nécessaires à la conception des microprocesseurs.