Pas de nouvelles propositions de la Commission européenne pour les abeilles

Une initiative citoyenne européenne réclame une élimination progressive des pesticides pour sauver les abeilles
Une initiative citoyenne européenne réclame une élimination progressive des pesticides pour sauver les abeilles Tous droits réservés AP Photo/Yves Logghe
Par Aida Sanchez Alonso
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En réponse à une initiative citoyenne européenne, l’institution préfère convaincre les Etats membres d'adopter les mesures sur la table plutôt que de présenter de nouvelles mesures.

PUBLICITÉ

La Commission européenne ne présentera pas de nouvelles propositions sur les pesticides dans le but de protéger les abeilles. La société civile réclame pourtant de nouvelles mesures.

Plus d'un million d'Européens ont en effet signé depuis 2019 une initiative citoyenne européenne pour réclamer l'élimination progressive d'ici 2035 d'herbicides afin de restaurer la biodiversité et pour soutenir les producteurs en transition.

"Il existe un lien étroit entre les abeilles, leur état de santé et l'état de l'environnement, l'exposition des citoyens aux pesticides et la santé des agriculteurs. Cette initiative citoyenne, en envoyant un message fort aux décideurs, aidera certainement les abeilles, car elles sont les premières à être touchées par les pesticides", explique Martin Dermine, organisateur de l’initiative citoyenne.

Une espèce de pollinisateur sur trois est en déclin en Europe, et 80% des cultures et de la flore  dépendent de ces insectes. La Commission dit partager l'objectif de l'initiative citoyenne mais préfère convaincre d'abord les Etats membres d'adopter les mesures qui sont actuellement sur la table de négociation.

"Il n'est pas temps pour nous de rouvrir notre proposition législative ou de faire de nouvelles propositions législatives. L'essentiel, et l'urgence, est de maintenir le niveau d'ambition que la Commission a mis sur la table des colégislateurs et de traduire réellement l'ambition des citoyens en une loi contraignante", précise Adalbert Jahnz, porte-parole de la Commission.

Il s'agit de la septième initiative citoyenne européenne à avoir obtenu une réponse de la Commission puisqu'elle a réussi à rassembler un million de signatures issues d’au moins sept pays membres.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La police bruxelloise suspend le rassemblement nationaliste de Viktor Orbán et de Nigel Farage

Une enquête note les partis sur le Pacte vert - de "pro" à "préhistorique"

L'UE s'efforce de limiter les débordements du conflit israélo-iranien