EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

L’heure de vérité pour le Pacte vert européen à travers la loi sur la restauration de la nature

Le Parlement européen est profondément divisé sur la loi sur la restauration de la nature
Le Parlement européen est profondément divisé sur la loi sur la restauration de la nature Tous droits réservés European Union, 2016.
Tous droits réservés European Union, 2016.
Par Jorge Liboreiro
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les eurodéputés de la commission Environnement du Parlement européen dovient se prononcer jeudi matin sur la loi sur la restauration de la nature. La droite, emmenée par le PPE, réclame son rejet complet au risque de porter un coup à l'ambition climatique de l'UE.

PUBLICITÉ

Les membres de la commission Environnement du Parlement européen doivent se réunir jeudi matin et se prononcer sur la loi sur la restauration de la nature. Ce projet de réglementation est devenu la cible d'une campagne de rejet politique.

La controverse accapare toutes les institutions de l’UE. Elle oppose d’un côté les conservateurs, les agriculteurs et les pêcheurs aux partis de gauche, aux ONG, aux scientifiques et au secteur privé.

La tension est telle que le premier point de l'ordre du jour de la réunion demandera aux eurodéputés de rejeter le texte dans son intégralité, sans amendements ni consultations supplémentaires. Deux autres commissions du Parlement, Agriculture et Pêche, ont déjà rejeté le texte. Cette situation aliment l’incertitude et les profondes divergences entre les différents groupes politiques.

Comment la restauration de la nature est-elle devenue si controversée ?

Regardez la vidéo ci-dessus pour en savoir plus.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

UE : une commission parlementaire vote contre la loi sur la restauration de la nature

Le Parti populaire européen ouvre la porte à Péter Magyar et à son parti Tisza

Ursula von der Leyen est "mieux placée que les autres candidats"