EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Harmoniser les règles de l’UE pour les bagages à main autorisés dans les avions

La Commission européenne demande aux compagnies aériennes des normes communes pour les bagages en cabine
La Commission européenne demande aux compagnies aériennes des normes communes pour les bagages en cabine Tous droits réservés Peter Steffen/(c) Copyright 2020, dpa (www.dpa.de). Alle Rechte vorbehalten
Tous droits réservés Peter Steffen/(c) Copyright 2020, dpa (www.dpa.de). Alle Rechte vorbehalten
Par Aida Sanchez Alonso
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La multiplication des standards d’une compagnie aérienne à l’autre entraîne des coûts cachés pour les passagers. La Commission européenne demande aux transporteurs de s’entendre afin de fixer des règles plus claires.

PUBLICITÉ

Petit sac à dos, grand sac à main ? Quels bagages sont autorisés en cabine dans les avions ? Les règles changent d'une compagnie à l'autre et ce manque d'harmonisation peut entraîner des coûts supplémentaires cachés.

Pour les passagers il est difficile de comprendre et de savoir quelles pièces peuvent être prise gratuitement à bord. Cette situation a poussé la Commission européenne a demandé aux transporteurs de s'entendre sur des standards communs.

Toutefois, au lieu de proposer elle-même des normes, la Commission préfère laisser les entreprises décider si elles veulent apporter plus de transparence.

"Ces informations devraient être fournies aux voyageurs dès le début, afin qu'ils sachent exactement ce qu'ils achètent lorsqu'ils achètent un billet", insiste la commissaire européenne en charge des Transports, Adina Valean.

Mais elle ne compte pas laisser les mains trop libres aux entreprises. "Nous nous réservons le droit d'intervenir si rien ne se passe dans un délai raisonnable", prévient-elle.

Cet avertissement intervient alors que la Commission a proposé mercredi une série de mesures pour renforcer les droits des passagers. Elles se concentrent principalement sur le remboursement des vols annulés ou retardés, car elle note des lacunes en particulier en ce qui concerne les voyages intermodaux.

L’institution veut mettre en place un formulaire de remboursement et d'indemnisation standardisé à l'échelle de l'UE. Mais elle souhaite aussi aider les passagers à mieux connaître leurs droits, en particulier s’ils ont recours à différents modes de transport ou s'ils ont réalisé leur réservation par un intermédiaire.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

France : Yaël Braun-Pivet reconduite à la présidence de l'Assemblée nationale

L'Europe en proie à une vague de chaleur extrême

Le gouvernement britannique affirme être "de retour sur la scène européenne"