EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

L'infertilité : une maladie fréquente à l'âge adulte ?

En partenariat avec The European Commission
L'infertilité : une maladie fréquente à l'âge adulte ?
Tous droits réservés euronews
Tous droits réservés euronews
Par Aurora VelezEuronews
Partager cet article
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le projet ReproUnion, soutenu par l'Union européenne, a débuté il y a 10 ans, mais de quelle manière ? Et quel est le taux de natalité minimum pour assurer le renouvellement des générations ?

"Le projet a été lancé en 2010 par deux amis, qui étaient médecin et chercheur", explique Kristine Koppelhus, responsable du projet ReproUnion. "L'un était danois et l'autre suédois. Ils travaillaient sur l'infertilité masculine et voulaient aider les couples ayant des problèmes de santé reproductive. C'est l'une des maladies les plus répandues chez les personnes âgées de 25 à 45 ans. Et elle est en augmentation. En outre, dans de nombreux pays européens, la fertilité est en baisse. Or, il faut plus de deux enfants par femme pour maintenir la population actuelle. C'est ce que nous constatons dans de nombreux pays d'Europe. 

La cohorte RUBIC est tout à fait unique. Je crois que c'est le seul endroit en Europe où nous avons une cohorte binationale de couples infertiles. Il serait donc formidable de pouvoir commencer à collecter ces données dans d'autres pays. En outre, il serait très utile de recueillir également des données auprès de couples fertiles afin de disposer de données sur les couples en bonne santé et les couples infertiles".

Partager cet article