EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Les bombardements russes ravagent les villes ukrainiennes près de la frontière

Les bombardements russes continuent de dévaster les villes ukrainiennes près de la frontière.
Les bombardements russes continuent de dévaster les villes ukrainiennes près de la frontière. Tous droits réservés AP/Ukrainian Liut Brigade, Tsunami Assault Regiment
Tous droits réservés AP/Ukrainian Liut Brigade, Tsunami Assault Regiment
Par Euronews avec AP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Russie intensifie ses efforts de destruction en Ukraine, près de la ligne de front. Moscou continue à étendre son réseau de bases aériennes, et des milliers de bombes "planantes" s’abattent sur les villes ukrainiennes tous les mois.

PUBLICITÉ

L'armée russe a attaqué le réseau électrique ukrainien cette nuit avec des missiles et des drones, et accélère la destruction des villes ukrainiennes de première ligne en utilisant des bombes "planantes" envoyées depuis des aérodromes situés juste de l'autre côté de la frontière, que l'Ukraine n'a pas été en mesure de frapper.

Les bombes planantes sont des dispositifs datant de l'ère soviétique qui ont été adaptés à l'aide d'appareils électroniques importés. Ces bombes suivent une trajectoire plus horizontale et permettent ainsi aux avions de les lâcher à une plus grande distance de la cible, évitant par conséquent de s’exposer aux défenses anti-aériennes ennemies.

Aujourd'hui, la Russie finalise un nouvel aérodrome situé à moins de 100 kilomètres de l'Ukraine et lance régulièrement des bombes depuis plusieurs bases situées à l'intérieur des frontières russes.

Les médias locaux font état de quatre morts et de 14 blessés en l'espace d'une journée dans un bombardement russe massif qui a ciblé 13 régions ukrainiennes

Un officier de police ukrainien se met à l'abri devant un bâtiment en feu qui a été touché par une frappe aérienne russe à Avdiivka, en Ukraine, le vendredi 17 mars 2023.
Un officier de police ukrainien se met à l'abri devant un bâtiment en feu qui a été touché par une frappe aérienne russe à Avdiivka, en Ukraine, le vendredi 17 mars 2023.Evgeniy Maloletka/Copyright 2020 The AP. All rights reserved

Escalade des actions militaires dans la guerre en Ukraine

Du côté ukrainien, les forces armées ont concentré leur campagne contre les installations pétrolières russes en utilisant des frappes de drones. Ces opérations ont causé des dommages considérables aux raffineries de la région russe de Tambov et de la République d'Adygea.

Selon plusieurs sources, les défenseurs ukrainiens auraient également déjoué les dernières tentatives russes de percer les lignes de défense dans la région de Kramatorsk, le quartier général des forces de défense ukrainiennes depuis des années, qui constitue un objectif stratégique important.

Mais face à l'intensification des attaques russes, les responsables ukrainiens se plaignent des restrictions imposées à l'utilisation d'armes fournies par l'Occident contre des cibles en Russie, notamment les aérodromes qui abritent les bombardiers russes.

Les États-Unis et l'Allemagne ont récemment autorisé l'utilisation de leurs armes contre certaines cibles en Russie, mais de nombreuses autres restent interdites.

Les ambassadeurs de l'Union européenne sont quant à eux parvenus à un accord sur une nouvelle série de sanctions contre la Russie, qui ciblent en particulier les exportations de gaz naturel liquéfié (GNL) russe.

Tous les détails devraient être publiés en début de semaine prochaine, si les ministres des affaires étrangères de l'UE soutiennent le plan lundi.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Chine pourrait être sanctionnée pour avoir aidé l’invasion russe en Ukraine (OTAN)

No Comment. Les proches des prisonniers de guerre ukrainiens manifestent à Kyiv

"Je ne sais pas comment nous allons survivre à cet hiver" : le redressement de l'Ukraine passe par l'énergie