This content is not available in your region

Les dernières innovations qui nous aident à devancer les maladies

Access to the comments Discussion
Par Jeremy Wilks
euronews_icons_loading
Healthcare Week
Healthcare Week   -   Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

À l'occasion de la Semaine de la santé sur euronews, nous découvrons des idées et nouvelles technologies connectées qui permettent de garder une longueur d'avance dans ce domaine.

De ce point de vue, la détection précoce est cruciale. Illustration avec une entreprise américaine qui s'est rendue compte du déclenchement de la pandémie de Covid-19, 18 jours avant les autorités sanitaires grâce à ses quelque deux millions de thermomètres connectés.

Détecter avant tout le monde, "les épidémies inhabituelles"

À partir des cas de fièvre déclarés par leurs utilisateurs aux États-Unis, elle a mis en évidence la première vague de la pandémie. Inder Singh, PDG de Kinsa Health, nous explique comment son entreprise procède : "Nous prenons nos estimations de ce à quoi on peut s'attendre et nous retranchons cela de ce que nous constatons en temps réel," précise-t-il avant d'ajouter : "Le résultat, l'écart entre les deux, c'est un reliquat et s'il s'écarte des intervalles de confiance des statistiques, alors c'est une épidémie inhabituelle. Dans ce cas, nous avons vu qu'il y avait des épidémies inhabituelles dans tout le pays," indique-t-il.

Ce type de système d'alerte précoce pourrait transformer notre capacité à faire face aux maladies infectieuses.

Kinsa Health
Le principe du thermomètre connectéKinsa Health

Essor de la télémédecine

La numérisation est aussi essentielle. Elle a été accélérée par la pandémie selon le futurologue spécialisé dans la santé, Bertalan Meskó, directeur de l'Institut de futurologie médicale.

"La télémédecine était déjà une grande tendance avant la pandémie, mais la manière dont le Covid-19 a encouragé l'adoption de technologies médicales numériques aboutit à la création d'une nouvelle norme," estime-t-il.

L'un des éléments-clés de cette "nouvelle norme", c'est que des consultations médecin-patient comme celle-ci peuvent être complétées par des échanges sur des plateformes en ligne.

Objets connectés pour être acteurs de sa santé

Un autre volet de cette nouvelle norme, c'est au niveau individuel, une tendance à devenir davantage acteur de sa propre santé grâce à des solutions connectées. Exemple : une nouvelle montre connectée que nous avons testée qui peut mesurer mon pouls, réaliser un électrocardiogramme et même déterminer le taux d'oxygène dans mon sang. Son utilisateur ne sait pas nécessairement interpréter toutes ces données, mais cela peut quand même qu'elle l'aide à préserver sa santé à long terme.

euronews
Un nouveau modèle de montre connectée qui surveille notre état de santéeuronews

"D'une certaine manière, nous devons devenir des experts de notre propre mode de vie, de notre santé et de notre gestion de la maladie," assure Bertalan Meskó, "non pas pour établir des diagnostics tout seuls, mais pour partager ces données avec des médecins en s'appuyant sur leur expertise. Ce qui permet ensemble, en tant qu'équipe, d'aboutir aux meilleures décisions médicales pour nous-mêmes," souligne-t-il.

La technologie nécessaire pour informer les patients et les rendre acteurs de leur santé avance à grand pas. Il reste à révolutionner les approches pour que la santé numérique et la prévention deviennent réellement des priorités.

Journaliste • Jeremy Wilks